Bienvenue



1 – Carburant : Des prix à la pompe toujours à la baisse.
2 – Le trafic de l’A115 prochainement signalé par Sytadin
3 – Viarmes : une halte-garderie mobile

logosaintleu.jpg Billet d’humeur ! Nous attendons avec impatience la révision du PLU promise pendant la campagne électorale.

Saint-Leu : 15 000 habitants, Saint-Leu : un village. C’est comme ça que nous aimons Saint-Leu.

Beaucoup d’entre nous ont quitté Paris ou la petite couronne pour trouver ici quelques espaces de verdure. Or que voyons-nous ? Des jardins coupés en deux pour de nouvelles constructions, des pavillons qui vont laisser la place à de petits immeubles, des cèdres abattus pour être remplacés par des constructions.

Il appartient à un PLU modifié de trouver les règles, propres à la commune et de nature à préserver sa personnalité, qui empêcheront notre village de devenir une ville. Il faut le plus vite possible réviser le PLU !  Ce sera l’occasion de vérifier que notre commune de 15 000 habitants n’a pas pour objectif de devenir une commune de 20 000 habitants.   "Small is beautiful".
 

Près de la boucherie et face à la Société Générale, un panneau indique: "Rétablissement du stationnement bilatéral et suppression de la piste cyclable". Excellente nouvelle. Le site web de la mairie confirme: "L’avenue de la Gare est une artère centrale qui draine une circulation importante et qui doit redevenir un pole commercial attractif. En conséquence, depuis le 25 avril 2008, le stationnement bilatéral est rétabli avenue de la Gare. Pour ce faire, la piste cyclable est supprimée dans sa totalité." Le maire tient les promesses du candidat. 

Le plan cadastral est désormais en ligne sur Internet. Vous pouvez afficher et imprimer le plan de votre parcelle, ou d'une autre, Il s'agit là d'une innovation très pratique évitant des déplacements

 

barrieres.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Délire urbanistique aux frais des contribuables 
Alerter le commissaire-enquêteur à ce sujet sera possible bientôt pour chacun de nous. 


La Municipalité a refusé la construction de trois pavillons sur un terrain de 2037 m2, avec 20m de façade, au N°90 de la rue de Boissy ( seule la construction d'un pavillon a été autorisée ), et ACCORDE un permis pour la construction d'un immeuble de 12 logements au N°80, sur un terrain de 1270 m2, sans façade, avec juste une entrée de 4,10m !

Nous relayons cette information reçue, qui, bien que non signée, met en évidence une vraie question :

Votre attention est attirée sur le projet de construction d'un immeuble au 80 bis rue de Boissy à St Leu, en pleine zone pavillonnaire.

L'expérience d'Asmières-sur-Seine. Repris du site web de cette ville.

Si l'utilisation de caméras pour lutter contre la délinquance de rue faisait encore des sceptiques il y a quelques années, force est de constater que cet outil efficace est de plus en plus prisé par les communes.

Voici, de plus près, son rôle et son mode de fonctionnement.






Quel est le rôle des caméras installées dans la ville ?

Les caméras sont là pour pouvoir observer en temps réel les actes de délinquance commis sur la voie publique, comme les vols, les trafics et les dégradations, mais aussi les attroupements agressifs. D'une part, elles permettent à la Police d'intervenir plus rapidement sur place et augmentent ainsi les chances de flagrant délit, et de l'autre elles ont un rôle dissuasif.

Combien y a-t-il de caméras ?
Lancé en 2001, le parc de vidéosurveillance a été renforcé chaque année de 10 nouvelles caméras. Depuis le mois d'octobre 2006, elles sont au nombre de 43, réparties sur tout le territoire de la commune. Leur nombre continuera d’augmenter chaque année.

Comment les emplacements sont-ils définis ?
Les emplacements retenus correspondent aux lieux les plus stratégiques, grâce notamment aux informations des habitants.

Qui visionne les images ?
Dans les locaux du poste annexe de la Police municipale installé rue des Frères Chausson, 6 agents municipaux se relaient par équipes de 2 pour scruter les écrans 24 heures/24. Dès que le besoin s'en fait sentir, ils préviennent leurs collègues de la Police municipale ou de la Police nationale, à laquelle ils sont reliés par radio.

Pourquoi est-ce si utile ?
Même si des équipes de policiers patrouillent dans nos rues 24 heures/24, il leur est impossible de prendre sur le fait tous les auteurs de délits de voie publique. En revanche, le système de vidéosurveillance permet par exemple de surprendre une personne s'apprêtant à voler un deux roues ou en train de tagger une façade.
Mais la vidéosurveillance montre aussi régulièrement son efficacité dans des affaires plus graves. Par exemple lors de cas de trafic de drogue, où elle a permis à la Police d'arrêter des dealers, de saisir leur "marchandise" et de l'argent liquide. Une autre fois, les caméras ont montré leur utilité lors d'un braquage survenu à Asnières. L'enregistrement des images a été transmis à la Police judiciaire, l'aidant ainsi dans son enquête.

La vie privée est-elle respectée ?
Bien entendu. Le dispositif est déclaré à la CNIL. Conformément à la loi, les enregistrements ne sont conservés que pour une durée de 6 jours. Les images enregistrées ne peuvent être visionnées que par les autorités judiciaires sur commission rogatoire. Seule la voie publique est filmée, toutes les habitations (jardins compris) sont masqués par un cache noir automatique.

Le stationnement est un problème important à Saint-Leu. De sa solution dépend la survie du petit commerce et donc l'animation de la ville. Saint-Leu sera-t-elle une ville-dortoir ou une cité vivante ?