Bienvenue

- Des élus municipaux de la majorité informés, mais pas "consultés" sur les orientations générales du futur PLU,

- Des élus municipaux de la majorité n'ayant jamais eu à voter les orientations du futur PLU,

- Bref, un PLU qui n'est pas le fruit d'une proposition collective des élus de la majorité...

- Des fonctionnaires de la Mairie incapables de donner les jours et heures d'ouverture de l'exposition,

- Une exposition sur le PLU des plus sommaires qui ne répond pas à beaucoup de questions que les gens se posent,

-  Aucun communicant de la Mairie pour répondre pendant l'exposition aux questions des visiteurs,

- Aucune comparaison facile à appréhender entre le PLU 2005 et le nouveau PLU,

- Des élus municipaux recevant le document du PLU (plus de 100 pages) 6 jours ( !) avant le Conseil municipal où il doit être voté,

- Des habitants qui n'ont pas les moyens de matériellement comprendre ce que la Mairie veut faire de la Ville, bien ou mal, et à quel horizon, sauf à demander rendez-vous à l'Adjointe en charge,

- Ceci pour la méthode, sans parler du fond...

D'après des sources généralement bien informées, les conseillers municipaux de la majorité n'ont pas été sollicités pour apporter leurs conseils (c'est leur mission) au Maire de Saint-Leu dans l'élaboration du PLU. Ni dans la phase de réflexion préalable, ni dans la phase de définition des objectifs, ni par un vote interne à la majorité municipale dans un vote décisionnel. Nous aimerions bien entendu que ce soit inexact, mais tout porte à croire que le Maire manque de conseils.

La mairie a déclenché la procédure de modification du PLU (Plan Local d'Urbanisme). Contrairement à tous nos espoirs, il n'y est question que de densification. Nous avions déjà abordé cette question du temps de M. Le Gac, en 2006, lorsqu'il créa le premier PLU. 

Les anciens saintloupiens, tout comme ceux qui ont fui Paris et la petite couronne pour trouver à Saint-Leu l'espace et la tranquillité, n'ont aucune envie de voir la population de notre charmante petite ville augmenter. A notre connaissance, les associations comme la nôtre s'intéressant à l'urbanisme n'ont pas été consultées. En tous cas, Bien Vivre à Saint-Leu n'a pas été consultée.

bandeau-st-leu4.jpg

Faut-il rappeler que l'équipe municipale actuelle a été élue sur le programme de garder à Saint-Leu son caractère de « village » ? Or le PLU actuellement défini par le M. le Maire est basé sur la « densification » de Saint-Leu.

Ce que nous souhaitons combattre actuellement.

Tout ce qui nous est présenté sur les pages du site web de la Ville consacrées au PLU et donc en voie d'être décidé au prochain conseil municipal  du 27 janvier 2011 repose sur un postulat : « Il faut densifier Saint-Leu ».   Pourquoi ?

Afin de permettre une meilleure rotation des véhicules sans pénaliser les riverains et les personnes qui travaillent à proximité, ceux qui se garent en zone bleue pourront désormais stationner soit pour une durée de 1 h 30, soit pour une durée plus importante de 4 h.

Source: site web municipal

Nouveau sens de circulation, ce qui a changé :

  • Changement du sens de circulation pour l’avenue de la Gare, pour les rues de l’ancien Chemin de Paris, Emile Aimond et Denière.

  • Mise en double sens d’une portion de la rue Jeanne d’Arc (côté rue du Général Leclerc).

  • Mise en sens unique du tronçon de l’avenue du Général de Gaulle compris entre l’avenue de la Gare et la rue Emile Aimond.

Pour voir le plan du nouveau sens de circulation, cliquez ici.
 
Autre nouveauté en matière de circulation :
Pour fluidifier la circulation sur le parking Foch les jours de marché, les automobilistes pourront emprunter une deuxième sortie située rue des Ecoles. Cette sortie ne sera accessible, pour des raisons de sécurité, que le mercredi et le samedi, à savoir deux jours où les écoliers fréquentant les établissements Foch et Cadet Rousselle n’ont pas classe.
 
Nouvelles règles de stationnement, ce qui a changé :
 
* Zone bleue de 1 h 30
Elle concerne :

  • 67 places du parking Foch (plus précisément celles donnant sur l’escalier qui mène place de la mairie)

  • La contre-allée qui longe le marché sur l’avenue du Général Leclerc

  • La place de la mairie

  • Les 2 places rue Emile Bonnet situées à côté de la mairie

  • La rue du Général Leclerc, dans sa partie comprise entre la rue Emile Aimond et la place de la Forge

  • L’avenue de la Gare

* Zone bleue de 4 h
Elle concerne :

  • La rue du Général Leclerc, de la rue Emile Aimond jusqu’à la rue de Boissy

  • 39 places du parking de la gare, les autres étant des places libres

  • Le parking de la Croix Blanche

  • Le parking Jeanne d’Arc

echangeur_saint-leu.jpg

Le Parisien  24 septembre 2009

.....« Actuellement, il existe déjà deux sorties et entrées sur l'A 115 à 2,2 km de distance. Entre les deux, l'ouvrage ne fera qu'ajouter des nuisances so­nores et de la pollution ànotre envi­ronnement Il présentera également un danger pour nos enfants, en des­servant une départementale à proxi­mité d'établissements scolaires. »

Inquiétude accrue par des ques­tions restées sans réponse. Interro­gées sur le sujet, les institutions se renvoient la balle, rejetant sur les autres l'initiative de l'échangeur. Le maire UMP Sébastien Meurant se dit impuissant : « Je subis un projet d'intérêt supracommunal, imposé par le conseil général et qui ne me convient pas. » Le conseil général, à l'inverse, indique « qu'il appartient au maire d'accepter ou non ». Et si, jeudi dernier, lors du conseil municipal, Sébastien Meurant avoue enfin envi­sager une voie alternative, les rive­rains, eux, attendent du concret....

JlLA  VAROQUIER

   Infomation publiée sur ce site en juin 2009:

Caractéristiques générales

    Depuis la loi du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains, le plan local d'urbanisme (PLU) remplace le plan d'occupation des sols (POS).

    Les deux principales innovations du PLU sont d'une part, la définition, à partir du diagnostic, du projet d'aménagement et de développement durable (PADD) de la commune, et d'autre part, la mise en œuvre d'une concertation systématique tout au long de l'élaboration du PLU.

    Le PLU fixe les règles générales d'utilisation du sol opposables aux tiers, c'est-à- dire qui s'imposent à tous.

La ZPPAUP, qui constitue une servitude d'utilité publique annexée au PLU, détermine un périmètre et des modalités de protection adaptés aux caractéristiques historiques, architecturales, urbaines et paysagères du patrimoine, et se substitue aux périmètres de protection des monuments historiques (rayons de 500 mètres).

Elle prend tout son sens dans une dynamique de mise en valeur du patrimoine architectural, urbain et paysager. Elle constitue alors pour la commune un document de référence qui guide les différentes actions qui peuvent être menées en faveur du patrimoine: campagnes de ravalement de façades, restauration de mobiliers urbains anciens, restaurations immobilières, embellissement des espaces publics, actions sur les devantures de magasins et enseignes, suppression de la publicité anarchique,....
 

Sept places de stationnement en centre ville sont désormais vouées à des arrêts limités à quinze minutes. Ces aménagements, décidés en concertation avec les commerçants, sont matérialisés par la présence d’un panneau et d’un marquage au sol spécifique. Un dispositif de bornes munies d’un détecteur signalant une utilisation abusive de cet espace sera par la suite installé. Chaque infraction constatée donnera suite à une amende de 35 €.