Bienvenue

Eric Piolle, le nouveau maire Europe Ecologie – les Verts de Grenoble, a pris une première décision symbolique et dangereuse pour la ville.

La première décision du nouveau maire va faire du bruit : Eric Piolle veut supprimer la vidéosurveillance dans la ville. Pour cela, il va faire démonter les 18 caméras de vidéosurveillance présentes à Grenoble. Cette initiative fait grincer les dents de l’opposition, mais également de certains riverains qui ne se sentiront plus en sécurité. 

Citée par RMC, Valérie Mourier, du syndicat de police Alliance, réagit : «C’est un outil, on s’en sert pour identifier des auteurs [de crimes et de délits, ndlr]. Je pense que la mesure que va prendre le maire est inconsciente». Même réaction de la part Daniel Chomette, du syndicat de police SGP-FO : «Attention danger ! Aujourd’hui, les services de police, diminuées en nombre, ont des difficultés à retrouver les auteurs des faits. Ça va très largement compliquer la tâche de mes collègues en matière d’enquête, y compris sur des affaires extrêmement sensibles».