Bienvenue

Non !

D'évidence, comme vous, les chefs d'entrerpise ne font pas confiance à François Hollande, un homme qui s'est formé à HEC pendant 3 ans aux frais des entreprises pour apprendre à les gérer et les développer et qui, une fois son diplôme obtenu, est allé s'engager au PS.

Le problème du chômage en France, c'est Hollande, un chef d'Etat que son parcours personnel empêche absolument d'inspirer confiance aux investisseurs. La confiance est essentielle à la bonne marche de l'économie. Avec Hollande, le manque de confiance se traduit inexorablement par la montée du chômage !

Source: site de la ville:  

Le 12 mai dernier a été inauguré en présence d’Arnaud Bazin, Président du Conseil départemental du Val d’Oise, de Sébastien Meurant, maire de Saint-Leu-la-Forêt et de Xavier Haquin, Président de Val d’Oise Habitat, un espace co-working au 133, rue du Général Leclerc.

C’est le premier co-working créé en France par un bailleur social. Il permettra à des entrepreneurs de partager un «open space» de 52 m2, conforme à leurs besoins en matière d’accès internet ou de téléphonie, et où chacun pourra également échanger ses savoir-faire. Ce système de travail coopératif permet en regroupant plusieurs activités au sein d’un même espace, de diviser le loyer par le nombre d’occupants.

Pour tout renseignement : 01 34 41 64 24 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vaccin DT-Polio : avez-vous lu ce message ?? Notre site vous a informés dans les meilleurs délais.

"Chers amis, 

Vous le savez sans doute, le vaccin DT-Polio obligatoire est introuvable en pharmacie dans toute la France. 

Et actuellement, le seul vaccin qu'on vous propose à la place coûte... 7 fois plus cher !! 

C'est l'Infanrix Hexa, des laboratoires GlaxoSmithKline. Il coûte 40 euros au lieu de 6,34 euros pour le traditionnel DT-Polio ! 

« Nous sommes ni plus ni moins dans un schéma de vente forcée et de désinformation du consommateur, a déclaré lors d'une conférence de presse la député européenne Michèle Rivasi, le 24 mars 2015. « À qui profite le crime ? Aux laboratoires pharmaceutiques bien évidemment. »

Mais il y a plus grave encore : l'Infanrix Hexa contient aussi le vaccin controversé contre l'hépatite B, soupçonné de favoriser la sclérose en plaque, plus d'autres vaccins non-obligatoires, et de dangereux adjuvants (aluminium, formaldéhyde). 

Si vous êtes parents, vous n'avez pas le choix :...

Il vaut mieux taper 40.000€ dans les caisses de l'Etat qu'être SDF et voler 17.2€ pour manger#Saalpic.twitter.com/ph7nAoJFfk— grandludo (@grandludo) 20 Mai 2015

Que dit ce petit tweet ? Une chose  toute simple : que dans la France d’aujourd’hui, une énarque de gauche (Agnès Saal) peut dilapider en toute impunité 40.000 euros en frais de taxis infondés tandis qu’un SDF affamé, qui en est réduit à commettre de menus larcins pour se nourrir, est condamné à quatre mois de prison ferme pour avoir dérobé dans un tronc d’Eglise la somme de… 17.2 euros. Tout est dit."

Agnès Saal, comme si de rien n’était, regagne son corps d’origine, au sein du cocon protecteur de l’administration du ministère de la Culture. Et mieux encore, elle va y occuper, si l’on en croit le Monde, un poste taillé sur mesure pour elle (...). A l’école des Fans de l’administration, tout le monde gagne, même les démissionnaires pour faute grave (...)

Lu dans le courrier des lecteurs des 4 Vérités :

"Extrait de l’attestation « simplifiée » (sic) n° 1301-SD (01-2014) cerfa 13 948*03 à remplir par le contribuable de base qui a changé sa chaudière :

« J’atteste que les travaux ont la nature de travaux d’amélioration de la qualité énergétique portant sur la fourniture, la pose, l’installation ou l’entretien des matériaux, appareils et équipements mentionnés au 1 de l’article 200 quater du CGI et respectent les caractéristiques techniques et les critères de performance minimale fixés par l’article 18 bis de l’annexe IV au CGI, dans sa rédaction issue de l’arrêté du 29 décembre 2013. »

Dans les pays civilisés, on met les fous dans des asiles psychiatriques. Pourquoi donc faut-il qu’en France, on leur confie la rédaction des règles que doivent respecter les habitants sains d’esprit ? Mon grand-père, ancien de Verdun, aurait sans aucun doute sorti son fusil, si un inspecteur des impôts lui avait demandé de signer un document aussi abscons et aussi inepte !»

En France, un cambriolage se produit toutes les 90 secondes. Le dispositif Voisins Vigilants est la réponse la plus efficace face à cette délinquance intolérable. Dans les quartiers de Voisins Vigilants, le Ministère de l’Intérieur constate une baisse des cambriolages. Retrouver la sérénité et réduire efficacement la délinquance est l'objectif du dispositif !

les voisins vigilants

Après la grande mobilisation du 9 mars à Paris, les indépendants se sont donnés rendez-vous lundi à Saint-Denis pour manifester devant le siège du RSI. Reportage exclusif de TV Libertés auprès des manifestants.

 

impots gouvIls ne lui trouvent que des qualités. Ecologique, rapide et surtout économique, la déclaration en ligne séduit les Français : 84 % d’entre eux estiment que ce service Internet est « une bonne chose », révèle le sondage Odoxa. Même les seniors sont conquis : 97 % des plus de 65 ans y sont favorables. Cependant, le chiffre est sans doute à relativiser, puisque l’étude a été réalisée sur Internet.

Chaque année le volume des télédéclarations ne cesse de croître. Leur nombre est passé de 12,8 millions en 2012 à 14 millions en 2014. Des craintes subsistent néanmoins : 38 % des sondés ne souhaitent pas que ces informations transitent en ligne, quand 27 % affirment avoir l’habitude du papier.

PRESTATIONS. A partir de juillet, les allocations familiales seront notamment fonction du revenu des parents. 10 % des familles, soit 505 000 allocataires, y perdront. Décryptage.
 

Il y aura du nouveau au 1 er juillet dans le versement des allocations familiales. Une mesure contenue dans le projet de loi de finances de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015, adoptée à l’automne dernier, va en effet instaurer deux plafonds de revenus, à partir desquels les montants des allocations versées seront revus à la baisse. Principales perdantes : les familles les plus aisés. Voici ce qu’il faut savoir...