Bienvenue

Madame, Monsieur,

Plus que quelques semaines afin de faire un don permettant de réduire considérablement (à hauteur de 66%) l'argent que vous verserez à l'Etat en 2017.  Un Etat avec à sa tête, un gouvernement qui a décidé d'aider en priorité - appuyé par ses Préfets - les clandestins qui envahissent le pays.

Réfléchissez vite et bien : est-ce l'immigration que vous souhaitez financer par vos impôts ? Ou bien est-ce que vous souhaitez aider une télévision dissidente, qui chaque jour, s'efforce de réveiller le peuple de France et de lui montrer la vérité, ce réel que les élites politiques et médiatiques au pouvoir détestent tant ?

Il n'y a plus un instant à perdre ; pensez à vos enfants, à vos petits enfants. En enrichissant l'Etat, vous contribuez à l'immigration en France.

En aidant TV Libertés, vous pourrez regarder vos enfants et vos petits enfants dans les yeux dans 20 ou 30 ans, et leur dire : « j'ai résisté ! ». Je compte sur vous, c'est urgent !

Philippe Milliau, Président de TV Libertés

Je donne à TV Libertés

Il faut se marrer, c’est un devoir, une éthique, un acte de citoyenneté.

Philippe Muray voyait dans l’Homo festivus le mutant définitif de notre espèce, le fossoyeur de l’Histoire, l’acteur clownesque de la fin du monde. Le « ludique » est comme un acide qui mine toute construction, matérielle ou immatérielle. Il a envahi l’école, la rue, l’intérieur des autos et des maisons, la télévision, jusqu’aux plus hautes instances de l’État.

Il faut donc se marrer, c’est un devoir, une éthique, un acte de citoyenneté. L’attentat contre Charlie a permis que s’instaure une atmosphère irrespirable de consensus compacte, enjoignant chacun – sous peine de blasphème – de communier dans la religion du rire. Mais rien à voir avec celui du carnaval ancestral, qui était ancré dans l’épaisseur des siècles et structurait la communauté autour de signes reconnus par tous. Le rire actuel a quelque chose de menaçant, d’inquisiteur, de totalitaire. Ne pas rire, c’est, ipso facto, se placer hors de l’humanité, littéralement, être un scélérat.

La mode d’Halloween est l’exemple parfait d’une importation, comme le Téléthon, les cross citadins, la chasse aux Pokémon, la country, etc., de cette aliénation commerciale et américanisée qui a, progressivement, tenté de remplacer les grandes festivités catholiques.

Un jeune homme sollicita un poste dans une grande entreprise. Après l’entretien d’embauche de sélection, le directeur adjoint l’envoya vers le directeur général pour une dernière entrevue. Le directeur a bien regardé son CV : il était tout simplement excellent (de grandes écoles, de beaux stages…). Aussi, le DG lui a demandé : « As-tu reçu une bourse d’étude pendant ton cursus scolaire ? » Le jeune diplômé lui a répondu tout simplement « non ».

« Est-ce ton père qui a payé tes études ? »

« Oui » répondit le jeune.« Où travaille ton père ? »« Mon père fait des travaux de forge. »Le directeur a demandé au jeune de lui montrer ses mains. Le jeune lui a montré une paire de mains lisses et parfaites.« As-tu jamais aidé ton père dans son travail, ne serait-ce qu’une seule fois ? »« Mon père a toujours voulu que j’étudie davantage. En outre, il peut mieux faire ces tâches que moi.»

Le directeur a dit :« J’ai une demande à te faire :...

Comment le cholestérol a été érigé en coupable idéal des maladies cardio-vasculaires par une série d'approximations scientifiques. Un dogme dont un nombre croissant de chercheurs dénoncent les dangers. 

Le cholestérol, que tout un chacun se représente comme un excès de mauvaise graisse dans l'organisme, est désigné à la vindicte médicale et populaire depuis les années 1950 comme responsable des maladies cardio-vasculaires qui terrassent jeunes et vieux avant l'heure. Or, un nombre croissant de chercheurs en médecine dénoncent ce qu'ils considèrent comme un vaste mensonge, façonné à la fois par une série d'approximations scientifiques et par de puissants intérêts économiques, de l'industrie agroalimentaire d'abord, des laboratoires pharmaceutiques ensuite. 

La loi dite « du mariage pour tous » a été votée au printemps 2013 par un pouvoir socialiste soumis aux pressions des lobbys LGBT.

L’opposition historique à ce texte s’est notamment concrétisée par des manifestations géantes, réunissant des millions de Français, qui se sont mobilisés en sacrifiant des week-ends entiers et parcourant la France entière à de nombreuses reprises.

Certains d’entre eux ont payé dans leur chair cette opposition, en étant brutalisés, gazés ou incarcérés, mis en garde à vue et arrêtés, de façon illégale et illégitime, par les forces de l’ordre.

La loi Taubira constitue la clef de voute d’une politique antifamiliale inconnue jusqu’à ce jour, correspondant à un « changement de civilisation » inacceptable.  C’est pourquoi il n’y a pas à la réécrire : son abrogation est une nécessité vitale pour éviter la dislocation des familles et la marchandisation des enfants. Manifestons le 16 octobre à Paris !

Gauche et Droite, en France comme à Bruxelles, ont choisi le hold-up de l’argent des Français, pour financer leur déficits abyssaux, les folies des banques privées et leur euro monnaie unique.
L’Assemblée nationale vient d’adopter une mesure de la loi Sapin 2 qui permettra à l’Etat, via le Haut conseil de stabilité financière HCSF, de bloquer les arbitrages, rachats et retraits d’argent des contrats d’assurance vie capitalisation.

Autrement dit, les épargnants ne seront bientôt plus propriétaires de leur épargne...

À l’occasion d’une réunion publique sur la fibre, les élus en ont profité pour inaugurer avec Orange les premières armoires fibre Ftth (Fiber to the Home, ou raccordement jusqu’au logement) installées depuis fin juin. Six armoires seront installées pour 1 884 logements concernés qui se situent dans le quartier de La Plaine :  rues Jean-Jaurès, Michelet, Prévert, d’Ermont. En principe, les premières commercialisations sont prévues pour début 2017.

Après les accords d'Évian le 18 mars 1962, 55.000 à 75.000 Harkis (Algériens ayant combattu pour la France), ont été abandonnés en Algérie et victimes de sanglantes représailles. 60.000 ont été admis en France. Avec leurs descendants, leur communauté est estimée aujourd'hui à 500.000 personnes.

Instituée par le décret du 31 mars 2003, cette journée donne lieu chaque année, à Paris, à une cérémonie officielle. Le Président de la République est attendu dimanche dans la cour de l'Hôtel national des Invalides où il prononcera une allocution.. Outre François Hollande, l'ancien président Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, présidente du FN, et Jean-François Copé, candidat à la primaire de la droite, devraient assister à cet hommage.

Selon le secrétariat d'État aux Anciens combattants et à la Mémoire, cette journée sera l'occasion de présenter le bilan de la 2e année du «Plan Harki», le plan d'action en faveur des anciens membres des forces supplétives et de leurs proches présenté le 25 septembre 2014.

Selon la dernière étude du Forum pour la gestion des villes et des collectivités locales, plus d'un tiers des départements français ont remonté leur taux de taxe foncière en 2016. Avec une augmentation 29,7 %, le Val d’Oise occupe une peu enviable deuxième place au classement des départements les plus gourmands. Depuis 2011, la hausse a été de près de 90% !

Le vote de cette hausse par les élus de la majorité LR du conseil départemental, intervenu au cours du premier semestre, trouve sa concrétisation ces jours-ci, avec l’arrivée des avis d’imposition dans les boîtes aux lettres.

Maintenant, on manque de médecins dans les hôpitaux, dans les villes, dans les campagnes, et les dépenses de santé ne font qu’augmenter.

L’émission des « Grandes Gueules » sur RMC était récemment consacrée à la lutte contre les déserts médicaux. Depuis que la pénurie de médecins se fait sentir même à la campagne, le sujet fait débat chez les patients lorsqu’ils voient arriver un praticien étranger (maîtrisant parfois mal le français) pour remplacer le médecin parti à la retraite. Même si ce n’est pas la seule cause de la désaffection de nos jeunes diplômés pour l’exercice en milieu rural, le numerus clausus en médecine contribue largement à la création de véritables friches médicales...