Bienvenue

Ce lanceur d'alerte dénonce avec courage l'arnaque mondialisée du cholestérol et des statines.  Cette arnaque médicamenteuse ayant failli coûter la vie à mon amie, BioticTV est allée questionner ce célèbre chercheur dans son université pour informer un maximum de personnes du piège de la désinformation médicale.



http://michel.delorgeril.info/cholest...

http://bioticattitude.canalblog.com/a...

http://www.micheldogna.fr/scandales-s...

Source: VoNews.fr 

Gérard Sébaoun, député PS de la 4e circonscription du Val d’Oise, membre de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale et président du groupe d’étude «Pénibilité du travail, santé au travail et maladies professionnelles» évoque la question du «burn-out». Entretien avec l’élu.

Sebaoun 2014Qu’est-ce que le burn-out ?

Il s’agit d’un épuisement lié aux conditions de travail. Le burn-out peut trouver sa source dans l’accélérations du rythme de travail, les nouveaux modes de management ou dans la précarité actuelle des contrats.

Aujourd’hui on ne peut plus se voiler la face. Toutes les études montrent une accélération du phénomène. Celui-ci touche d’ailleurs tous les pays européens. Cependant, nous sommes encore incapables de le quantifier en France.

Comment l’Etat s’organise-t-il pour répondre à cette problématique ?...

L’association Parus’s organise une conférence-débat sur les vertus des plantes médicinales, avec le docteur Danielle Tallec et l’herboriste Michel Pierre.
Dimanche 18 octobre de 14h30 à 17h30 au château de la Chesnaie.  Entrée libre sur réservation à l’association, 16-18, rue Jean-Briquet, à Groslay. Rens. : 09.77.74.72.10.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.    www.paruss.net   

Une très bonne émission de réinformation

sur le cholestérol, les statines, les pratiques des laboratoires pharmaceutiques :

http://pluzz.francetv.fr/videos/allo_docteurs_,128999560.html

Vacances. Pas facile de trouver un docteur en période de congés. Une nouvelle application, qui référence plus de 2 600 généralistes et spécialistes, permet de prendre rendez-vous en août.  Très bonne idée en apparence, mais à l'expérience, nous n'avons trouvé aucun médecin inscrit  !!!

Site Internet et application mobile, RDVmedicaux.com rassemble aussi des témoignages de patients. (Garo/Phanie.)

ELLE N’ÉTAIT PAS invitée et, pourtant, l’angine qui vous cloue au lit alors que tout le monde est à la plage s’est bien installée. Loin de votre médecin traitant et de vos repères, vous vous demandez comment trouver rapidement, sur votre lieu de villégiature, un professionnel de santé qui rangera cette affection au rayon des mauvais souvenirs de vacances. Un outil est fait pour les estivants désemparés : RDVmedicaux.com*.

Site Internet et application mobile, RDVmedicaux.com référence plus de 2 600 médecins généralistes et spécialistes (ophtalmologue, gynécologue, dermatologue, pédiatre, dentiste…) sur le territoire. Parmi eux, 650 sont présents sur le très touristique littoral français, et il est possible de prendre rendez-vous avec eux en quelques clics. En effet, le site permet de consulter les disponibilités des médecins directement en ligne. Une fois que l’horaire est choisi, un SMS est envoyé au patient demandeur afin de confirmer la réservation, puis un second la veille pour éviter les oublis.

La bataille du cholestérol a commencé au milieu du 20e siècle. Voici un résumé de son histoire, de l’hypothèse lipidique à la guerre des statines. C’est le résumé d’une bataille sans merci entre les prohibitionistes du cholestérol et les cholestéro-sceptiques. Ces derniers pourraient bien finir par gagner.

Petit à petit, une nouvelle théorie a fait son chemin dans la communauté scientifique, et elle commence à s’imposer :

Oui, un cholestérol élevé est associé statistiquement à un risque cardiovasculaire augmenté. Mais l’excès de risque n’est pas très important et il existe de nombreuses exceptions (infarctus avec cholestérol normal et centenaires ayant 4 g/l de cholestérol, pays où le cholestérol est élevé et l’infarctus rare.).

Non, nous n’avons pas la preuve que ce cholestérol élevé est la cause de ce risque cardiovasculaire augmenté. Il pourrait d’agir d’une conséquence , liée à un autre facteur de risque que nous n’avons pas encore identifié et qui augmenterait à la fois le taux de cholestérol sanguin et le risque d’infarctus. Pour faire un parallèle avec les maladies infectieuses, la cholestérol serait la fièvre que nous savons mesurer, mais pas le microbe qu’il faut combattre pour guérir.

Oui, les statines diminuent le risque cardiovasculaire des patients qui ont déjà une obstruction de leurs artères coronaires, ou qui ont déjà fait un accident vasculaire cérébral, et ce, quel que soit leur niveau de cholestérol sanguin. Mais nous ne savons pas très bien, en 2013, comment elles agissent exactement pour protéger le coeur ou le cerveau de ces candidats à la récidive.

Non, les statines ne sont pas indispensables chez les patients qui ont un cholestérol élevé mais qui n’ont jamais fait d’accident cardiaque. D’autant que leurs effets secondaires potentiels sur les muscles et sur les nerfs ne sont ni exceptionnels, ni anodins.

Extrait d'un article du Dr Dominique Dupagne. L'article entier est ICI sur son remarquable site "Atoute.org

Ayant dénoncé le caractère nocif de certains vaccins, le Professeur Joyeux se voit sanctionné. Il répond :

"C’est le 18 juin 2015 que le Conseil National de l’Ordre des Médecins s’est réuni à Paris pour examiner les 2 pétitions diffusées sur les réseaux sociaux concernant respectivement :
– l’une la vaccination contre les cancers du col de l’utérus, que les laboratoires cherchent à généraliser dès l’âge de 9 ans chez garçons et filles,
– l’autre la rupture de stock calculée par les fabricants du vaccin trivalent contre Diphtérie-Tétanos-Polio (DTP) obligatoire selon la loi ; ceci entraînant l’obligation pour les familles d’utiliser deux mois après la naissance un vaccin Héxavalent contre 3 maladies supplémentaires : l’hépatite B, la coqueluche ainsi que les maladies dues à l’Hémophilus Influenzae de type b. Une belle arnaque !...
 

Cela vous est sans doute arrivé d’oublier au moins une fois de décommander un rendez-vous chez le docteur lorsque vous ne pouvez pas vous rendre à son cabinet. Le problème, c’est que ce phénomène devenu trop fréquent fâche aujourd’hui les professionnels de santé.

Qui estiment, comme ce généraliste du Val-d’Oise, que « l’absent prend la place d’un patient à qui l’on a dû refuser le créneau, et qui aurait pu consulter plus rapidement ».

Et pour cause : « Les médecins libéraux interrogés sont 71 % à constater entre un et deux rendez-vous non honorés par jour, et 23 % plus de trois », pointe une étude réalisée * par la commission accès aux soins du syndicat URPS (Union régionale des Professionnels de santé) médecins libéraux Ile-de-France. La première étude du genre.

Les mauvais élèves sont les habitants du Val-d’Oise...

Source: Cahiers Saint-Raphaël   http://www.acimps.org/

La technique a véritablement déshumanisé la médecine en la transformant en une série de métiers différents. Que reste-t-il de communu entre un médecin qui opère toute sa vie les décollements de la rétine avec celui qui n'enlève que les varices de la veine saphène externe ? Plus grand chose...

C'est alors que se dessine la vocation des infirmières, des sages-femmes et de tous les "paramédicaux"; tous et toutes, par leurs compétences servent de trait d'union entre les patients et les médecins.

Ce sont ces professions qui par leur multi-compétences sont à la jonction de l'humain et de la science.

Très proches des malades, leur seule présence st un bienfait pour la santé du corps et le secours des âmes. Sans elles l'être humain se réduirait à de simples organes pris en charge par des machines.

Communiqué du CSA :

"Le Collège du Conseil supérieur de l’audiovisuel a décidé d’instruire avec une particulière vigilance les séquences de ce jour diffusées à la télévision concernant Monsieur Vincent Lambert, notamment au regard de l’application du principe de respect de la dignité humaine."

C'est surtout le respect des mensonges du Dr Kariger et du Dr Devalois, qui ne supportent pas d'être ainsi démasqués.

La police politique cette fois-ci s'appelle CSA, et elle ose parler de respect de la dignité humaine !  On croirait entendre le Dr Goebbels !

 

On ne peut pas abandonner quelqu'un qui est vivant

C'est la déclaration de François Bayrou sur Itélé à propos de Vincent Lambert :

"Ce qu'on voit, c'est un vivant, un vivant blessé, désarmé, mais quelqu'un qui n'est pas un mort prolongé, ce n'est pas de l'acharnement thérapeutique, je crois d'ailleurs qu'il ne reçoit pas des soins d'acharnement thérapeutique. On ne peut pas abandonner quelqu'un qui est vivant, même blessé, même diminué, même handicapé. J'ai voté la loi Léonetti (...) J'en parle avec beaucoup d'émotion car les plus fragiles parmi nous méritent aussi qu'on fasse attention et qu'on s'en occupe"

Après Charles Beibdeger, François Bayrou est (seulement) le deuxième homme politique français à prendre la défense de Vincent Lambert.

L'urgence médicale est en effet de ne pas l'abandonner sur son grabat mais de lui donner les mêmes soins que les plus de 1500 autres patients en état paucirelationnel ( lever au fauteuil, kinésithérapie et prévention des complications de décubitus, alimentation etc...): les médecins fidèles au serment d'Hippocrate ( le refus de l'euthanasie est toujours en vigueur) se devront d'évaluer son état sans se soucier d'éventuels conflits d'intérêts familiaux et d'hypothétiques directives du patient , dont le caractère opposable n'a pas encore heureusement force de loi...