Bienvenue

Le Gardasil, ce vaccin censé protéger les femmes contre le cancer du col de l’utérus, est-il dangereux ? Le parquet de Paris avait classé sans suite en octobre dernier une première affaire, déposée en 2013, qui rassemblait les plaintes d’une cinquantaine de patientes qui en auraient subi les effets secondaires. Malgré une étude de l’Agence nationale de sécurité du médicament qui s’est voulue rassurante, les doutes demeurent. Et les témoignages accablants continuent de tomber...

 

Une nouvelle plainte a donc été déposée contre Sanofi Pasteur MSD, le 11 décembre dernier, par l’avocat d’une jeune Landaise qui a reçu le vaccin en 2010. Deux mois après les deux injections, la jeune femme « a présenté les premiers signes d’une encéphalomyélite aiguë disséminée, se traduisant notamment par une perte temporaire de la vue et de l’usage des jambes », plaide son avocat. Cette plainte va enclencher l’ouverture d’une information judiciaire auprès du pôle santé publique de Paris.

D’autres plaintes devraient être déposées dans les semaines qui viennent. Notamment par une avocate parisienne représentant trois jeunes filles, victimes d’effets indésirables à la suite de l’injection de ce vaccin. On craint même un nouveau scandale sanitaire, d’autant que les témoignages de jeunes femmes touchées par les mêmes maladies à la suite de ce vaccin ne cessent de se multiplier.

Le laboratoire Sanofi, quant à lui, se dit « surpris »…

Source: Présent - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.