Bienvenue

Communiqué de la Chambre d’agriculture francilienne: « La région compte cinq abattoirs : l’un est spécialisé dans le porc, les autres abattent tous les cheptels de manière rituelle. Pour des raisons de simplification des processus et poussés par la réduction des coûts, les abattoirs se sont tournés vers un procédé unique d’abattage rituel, délaissant, de fait, la méthode traditionnelle qui exige que l’animal soit étourdi avant d’être tué.»

Jean-Baptiste Galloo, vice-président de la Maison de l’élevage d’Ile-de-France, l’a confirmé : « Sur les quatre abattoirs qui restent en Ile-de-France et qui abattent des bovins ou des ovins, la totalité pratique presque exclusivement l’abattage rituel, halal ou cacher ».