Bienvenue

Du temps de Guignol, les voleurs avaient peur des gendarmes. De nos jours, c'est l'inverse ! Le changement, c'est maintenant !