En 2017, les Français vont-ils reprendre leur destin en mains ?

CSR La meditationLa méditation est un phénomène de mode ayant pris des dimensions absolument colossales dans nos sociétés occidentales. Ce sont par millions que se vendent des publications occupant des rayons entiers des grandes surfaces. Elle fait une irruption brutale dans le monde de la médecine et progressivement entre dans celui des enfants à l'école. Ce phénomène de mode témoigne d'une sorte de mal-être engendré par la société visant à trouver une paix de l'esprit. C'est alors que se développent dans tous les sens diverses techniques; certaines tiennent du charlatanisme, voire de l'escroquerie. Il y a dans le domaine profane de la méditation un véritable fouillis dans lequel il nous faut essayer de voir clair. En revanche les méditations spirituelles, même si elles ont été bien souvent délaissées, restent un moyen fondamental de se tourner vers Dieu, assurant la paix de l'âme et du corps.

Les Cahiers Saint-Raphaël sont la revue de l'Association Catholique des Infirmières, Médecins et Professionnels de Santé

Site de l'ACIM http://www.acimps.org/   L'ACIM est sur Radio Courtoisie - Lumière de l'Espérance

Les dimanches 15 janvier 12 février et 12 mars 2017 de 12 h 00 à 13 h 30

Pour capter Radio Courtoisie :

Paris 95,6 - Caen 100,6 - Chartres 104,5 - Cherbourg 87,8 - Le Havre 101,1 - Le Mans 98,8

Par satellite : Canalsat - Par internet : www.radiocourtoisie.net

Paru le 30 décembre 2016
  • Envoyer par email
  •  
  • Imprimer
  •  
  • Export au format PDF
  •  
  • Ajouter aux favoris

[Source : Avenir de la Culture]

Avant de quitter la scène, les socialistes cachent des bombes à retardement dans une France qu’ils laissent déjà en ruines

La jurisprudence française accordait généralement aux parents un « droit de correction ». La cour d’appel de Douai avait ainsi acquitté un père, considérant ses punitions « légères, rares et n’[ayant] pas dépassé l’exercice du simple droit de correction » (C.A. Douai, 29 octobre 2008).
Mais en 2015, le Conseil de l’Europe a condamné la France pour ne pas avoir inscrit dans son droit « d’interdiction suffisamment claire, contraignante et précise des châtiments corporels ». Pour les socialistes, une occasion de miner l’autorité parentale se présentait.
Votée définitivement le 22 décembre 2016, la loi « Égalité et Citoyenneté » traite de tout autre chose mais a inclus en catimini un minuscule amendement modifiant la définition de l’autorité parentale donnée par l’article 371-1 du Code civil. Son exercice devra désormais exclure « tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles ».
En apparence tout y est bien. Mais il se trouve que le soi-disant Observatoire de la Violence Éducative Ordinaire, une association qui a milité en faveur de l’adoption du texte, considère que « la notion de violence corporelle inclut toute punition physique impliquant l'usage de la force et visant à infliger un certain degré de douleur ou de désagrément, aussi léger soit-il ». Cela signifie que les parents n'auront même le droit de tirer les oreilles d’un enfant !...

C’est avec tristesse que nous avons appris le jour de Noël la disparition de Claire Séverac. Rappelons ce qui motivait son combat contre les lobbies pharmaceutiques.

Claire Séverac est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels “Complot mondial contre la santé” et surtout “La guerre secrète contre les peuples” préfacé par Pierre Hillard ; ouvrages subversifs relevant les coulisses de l’ensemble du système de santé mondial. Elle a également corédigé “La coupe est pleine. Nos enfants sont plus précieux que le CAC40” avec Sylvie Simon. Elle s’était très fortement mobilisée pour soutenir les victimes de la “vaccination” contre le papillomavirus (Gardasil et Cervarix).  Source: TVLibertés.

 

La Sécurité sociale réduit encore sa présence dans le Val-d’Oise. En 2017, six nouveaux centres d’accueil au public de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) vont fermer. En revanche, le site d’Ermont, fermé depuis mars 2015, devrait rouvrir.Le conseil d’administration, réuni vendredi dernier, a voté pour la fermeture des sites de Deuil-la-Barre, Franconville, Viarmes, Magny-en-Vexin, Fosses et Saint-Gratien. C’est en moyenne près de 7 600 assurés qui seront concernés par ces nouvelles fermetures.
 

 Vu l’ampleur que prend l’affaire des crèches, je vous propose quelques suppressions à faire d’urgence pour ne pas choquer les communautés non chrétiennes . 

1 – Virer Michel Sapin du gouvernement, son nom fait trop penser à Noël.

2 – Supprimer le Jésus de Lyon de la carte de tous les restaurants. 

3- Ne plus employer l’expression » se faire enguirlander », il y a le mot guirlande qui est une référence claire aux fêtes de Noël. 

4 – Ne plus vendre de produits vaisselles sous l’appellation Javel- Lacroix , mais Javel tout court. 

5 – Supprimer du langage courant quelques expressions comme "J’ai les boules" ou "dis-moi ou tu crèches" .

6 – Interdire de télévision Ségolène Royal , Najat Vallaud Belkacem et Marisol Touraine le 24 Décembre. Pas de dindes à la télé le soir de Noël ! 

7 – Interdire le petit Papa Noël de Tino Rossi à la radio, diffuser du rap à la place. 

8 – Ne plus dire : mon fils bûche ses examens, le mot bûche étant une référence inacceptable à Noël. Je vous propose : mon fils fagote pour ses examens. 

9 – Plus de souliers devant la cheminée le soir de Noël. A la rigueur, des babouches. 

10 – Interdire à Sheila de chanter " comme les rois mages" dans ses concerts !! 

Je vous souhaite à tous et à toutes un joyeux N … O h !! pardon!! j’ai failli commettre un crime contre la laïcité !! de bonnes fêtes de fin d’année !!! 

Jean Roucas

Dans notre pays qui se dit le défenseur des droits de l'Homme et de la liberté d'expression, nous assistons à la mise en place d'une véritable police de la pensée unique caractéristique des régimes les plus totalitaires ! Alors que chaque année en France 220 000 enfants ne verront jamais le jour, il est capital de rappeler que l'avortement est - et restera toujours - un drame, autant pour l'enfant avorté, que pour ses parents, auxquels on veut même aujourd'hui interdire d'exprimer leur souffrance !

Hier, tenter de dissuader une femme d'avorter était puni de deux ans de prison et 30 000 euros d’amende. Aujourd'hui, on veut élargir cette peine à Internet, on veut taire à tout prix la souffrance des femmes. Alors quoi ? Demain, le simple fait de se poser des questions vis à vis de l'avortement nous enverra aussi en prison ? Intéressez-vous à cette question ! Ne laissez pas un État totalitaire penser à votre place ! 

Meilleur des mondes socialiste

Source: Salon beige (Trouvé sur internet)

Madame, Monsieur,

Plus que quelques semaines afin de faire un don permettant de réduire considérablement (à hauteur de 66%) l'argent que vous verserez à l'Etat en 2017.  Un Etat avec à sa tête, un gouvernement qui a décidé d'aider en priorité - appuyé par ses Préfets - les clandestins qui envahissent le pays.

Réfléchissez vite et bien : est-ce l'immigration que vous souhaitez financer par vos impôts ? Ou bien est-ce que vous souhaitez aider une télévision dissidente, qui chaque jour, s'efforce de réveiller le peuple de France et de lui montrer la vérité, ce réel que les élites politiques et médiatiques au pouvoir détestent tant ?

Il n'y a plus un instant à perdre ; pensez à vos enfants, à vos petits enfants. En enrichissant l'Etat, vous contribuez à l'immigration en France.

En aidant TV Libertés, vous pourrez regarder vos enfants et vos petits enfants dans les yeux dans 20 ou 30 ans, et leur dire : « j'ai résisté ! ». Je compte sur vous, c'est urgent !

Philippe Milliau, Président de TV Libertés

Je donne à TV Libertés

Il faut se marrer, c’est un devoir, une éthique, un acte de citoyenneté.

Philippe Muray voyait dans l’Homo festivus le mutant définitif de notre espèce, le fossoyeur de l’Histoire, l’acteur clownesque de la fin du monde. Le « ludique » est comme un acide qui mine toute construction, matérielle ou immatérielle. Il a envahi l’école, la rue, l’intérieur des autos et des maisons, la télévision, jusqu’aux plus hautes instances de l’État.

Il faut donc se marrer, c’est un devoir, une éthique, un acte de citoyenneté. L’attentat contre Charlie a permis que s’instaure une atmosphère irrespirable de consensus compacte, enjoignant chacun – sous peine de blasphème – de communier dans la religion du rire. Mais rien à voir avec celui du carnaval ancestral, qui était ancré dans l’épaisseur des siècles et structurait la communauté autour de signes reconnus par tous. Le rire actuel a quelque chose de menaçant, d’inquisiteur, de totalitaire. Ne pas rire, c’est, ipso facto, se placer hors de l’humanité, littéralement, être un scélérat.

La mode d’Halloween est l’exemple parfait d’une importation, comme le Téléthon, les cross citadins, la chasse aux Pokémon, la country, etc., de cette aliénation commerciale et américanisée qui a, progressivement, tenté de remplacer les grandes festivités catholiques.

Un jeune homme sollicita un poste dans une grande entreprise. Après l’entretien d’embauche de sélection, le directeur adjoint l’envoya vers le directeur général pour une dernière entrevue. Le directeur a bien regardé son CV : il était tout simplement excellent (de grandes écoles, de beaux stages…). Aussi, le DG lui a demandé : « As-tu reçu une bourse d’étude pendant ton cursus scolaire ? » Le jeune diplômé lui a répondu tout simplement « non ».

« Est-ce ton père qui a payé tes études ? »

« Oui » répondit le jeune.« Où travaille ton père ? »« Mon père fait des travaux de forge. »Le directeur a demandé au jeune de lui montrer ses mains. Le jeune lui a montré une paire de mains lisses et parfaites.« As-tu jamais aidé ton père dans son travail, ne serait-ce qu’une seule fois ? »« Mon père a toujours voulu que j’étudie davantage. En outre, il peut mieux faire ces tâches que moi.»

Le directeur a dit :« J’ai une demande à te faire :...

Comment le cholestérol a été érigé en coupable idéal des maladies cardio-vasculaires par une série d'approximations scientifiques. Un dogme dont un nombre croissant de chercheurs dénoncent les dangers. 

Le cholestérol, que tout un chacun se représente comme un excès de mauvaise graisse dans l'organisme, est désigné à la vindicte médicale et populaire depuis les années 1950 comme responsable des maladies cardio-vasculaires qui terrassent jeunes et vieux avant l'heure. Or, un nombre croissant de chercheurs en médecine dénoncent ce qu'ils considèrent comme un vaste mensonge, façonné à la fois par une série d'approximations scientifiques et par de puissants intérêts économiques, de l'industrie agroalimentaire d'abord, des laboratoires pharmaceutiques ensuite. 

======
Le manque de pluralisme
d'opinion
dans les médiathèques
 
Le contrôle politique
des médiathèques
par les élus "Républicains"
reste entier.

affiche brexit3 167

Les Français

ont droit à un

 referendum !

Present le mensonge  mediatique

Le quotidien national
que la médiathèque
ne vous permet pas de lire !

Monde et Vie

Le bimensuel national
que la médiathèque
ne vous permet pas de lire !

LOGO-TVLibertes11

TVLibertés

la télévision libre
vient de fêter
ses 2 ans d'existence

JT à 19h

Villiers

Le best-seller
que la médiathèque
ne vous permet pas de lire !
======
Il manque des volontaires
aux Cancelles
pour démarrer
cette opération citoyenne !
 
Soyez bénévole pour
la tranquillité et la sécurité
du quartier
et faites-vous connaître
du délégué municipal
à la prévention et la sécurité
 
Tél. : 01 30 40 22 00