Bienvenue

Ces derniers mois peuvent se résumer comme suit: L'affaire Bygmalion étonne tout le monde - Sarkozy rate sa rentrée politique - Un ensemble de "courants" comme au PS - Doubs: Sarkozy rate le premier combat électoral sous sa présidence - Il est mis en minorité par son propre bureau politique - La guerre des chefs continue - La base de l'UMP ne comprend pas ses dirigeants.

Et voici ce 4 février les titres du Parisien: "Le Front national fait mal à Sarkozy" , "Sale journée pour le président", "Avec Juppé, c'est la guerre ouverte", "Autorité écornée", "Il est totalement empêtré", "L'ennemi numéro un de Marine Le Pen", "Et Copé mis en examen".  Le grand capharnaüm continue à l'UMP.  A suivre...