Bienvenue

Le diktat de la communauté européenne sur les contrôles aux frontières internes des pays de l’espace Schengen que certains États ont mis en place pour faire barrage à l’invasion migratoire parmi laquelle se cachent des terroristes est arrivé !

Les contrôles aux frontières, c’est fini d’ici six mois. La libre circulation devra revenir à la normale d’ici novembre 2017, avertit l’UE, sans plus aucun contrôle extraordinaire aux frontières internes.

L’invasion migratoire s’amplifie mais les technocrates de Bruxelles s’en fichent ! Ce qu’ils veulent c’est la réouverture de l’espace Schengen à la libre circulation des biens, des personnes et des… terroristes.