Bienvenue

Grégor Puppinck, Directeur de l’European Centre for Law and Justice, intervenait à « l’Université de la Vie » le 4 février pour répondre à la question suivante :
Comment comprendre que les droits de l’homme, proclamés après la Seconde Guerre mondiale comme une réaffirmation des droits naturels, promeuvent à présent des « droits antinaturels » à l’avortement, l’eugénisme, l’euthanasie, le « mariage homosexuel », la gestation par autrui, etc.?