Bienvenue

Source: Le salon beige

Cette photo en dit plus sur la situation de la France que bien des discours de politiques. C'est culturel... Dans les CPAM, les pauses-café durent elles-aussi 1H et demi... Comme dirait Audiard: les cons ils osent tout, c'est à ça qu'on les reconnaît!  Entre les flash mob et les montées d'escalier de la CPAM de Toulouse et cette dernière perle de la CPAM du Cantal, on aura tout vu... Du grand art!!! Payé par nos cotisations! 

Comme disait Coluche: "A la sécu, La seule chose qui n'est jamais volée, c'est l'horloge car tout le monde a les yeux rivés dessus."

Sécu

La nouvelle est tombée au tout début du rassemblement prévu en soutien à ses proches, peu avant 18 heures ce lundi. Gilles Leclerc, 32 ans, est décédé lors du concert au Bataclan ce vendredi soir. Jusque-là, la famille de ce fleuriste de Saint-Leu-la-Forêt gardait espoir. 

Car depuis l’attaque, elle était sans nouvelles de lui. « Je suis anéantie, a réagi sa maman, Nelly, en arrivant sur le lieu du rassemblement organisé par ses amis devant la boutique de fleurs familiale, au centre commercial des Diablots, où 300 personnes se sont réunies. Il n’a pas résisté à ses blessures. » Vendredi soir, il a fait partie des premiers à être blessé par les tirs. Il a d’abord poussé au sol sa petite amie, Marianne, qui est sortie indemne de la tuerie. Les amoureux ont ensuite été séparés dans la pagaille. Marianne, avec qui Gilles avait emménagé à Ermont, reste extrêmement choquée parce qu’elle a vécu...

Devant la petite boutique de la galerie commerçante, les mines sont graves. Habitants, voisins, tous ici connaissaient ce grand barbu, toujours souriant et serviable, chez qui ils achetaient leurs fleurs. Les proches, clients et amis viennent glisser un petit mot de soutien à la famille, effondrée. Nombreux sont ceux qui viennent déposer une rose blanche ou allumer une bougie. Plusieurs élus, dont le maire LR Sébastien Meurant, étaient également présents.   Source: Le Parisien

Bien vivre à Saint-Leu s'associe au chagrin de la famille de Gilles à laquelle elle manifeste très chaleureusement toute sa solidarité.

 

Illustration. La ville consacre une exposition rétrospective à Jean Veber (1864-1928), grand peintre caricaturiste.

Au début du XXe siècle, la caricature suscitait déjà enthousiasme ou polémique ! L’un des plus célèbres coups de crayon de l’époque s’appelait Jean Veber. La ville de Saint-Leu-la-Forêt consacre une exposition exceptionnelle à cet artiste dont le père fut maire de la commune entre 1888 et 1892.
 
A partir de vendredi de nombreuses œuvres sont exposées à la maison consulaire pour rendre hommage à ce peintre caricaturiste célèbre pour ses dessins aux Assises ou encore à l’Assemblée nationale. L’histoire veut qu’en 1901, durant l’entente cordiale, l’une de ses caricatures aurait même retardé la visite du roi Édouard VII. A la maison consulaire jusqu’au 14 novembre, 01.30.40.22.88., entrée libre.

L'opération "Voisins vigilants" a été mise en place par la Mairie de manière très pro-active. La Préfecture a donné les autorisations nécessaires. La Police est  aussi au rendez-vous.

Mais les organisateurs constatent et regrettent que les saint-loupiens du premier quartier-test concerné, les Cancelles, ne se bousculent pas pour jouer un rôle dans cette opération citoyenne. Il manque encore des volontaires, ce qui retarde le démarrage effectif de l'opération.

L'association Bien vivre à Saint-Leu trouve vraiment dommage que l'esprit civique ne soit pas plus développé chez nos concitoyens. Les habitants des Cancelles ne pourraient que bénéficier d'une telle initiative sur le plan de leur sécurité et de leur tranquillité. Ils seraient en outre des précurseurs pour les autres quartiers de Saint-Leu.

Saint-loupiens, si vous voulez participer à la préservation de la tranquillité de votre quartier des Cancelles, manifestez-vous auprès de la Mairie.

Demandez le conseiller municipal délégué chargé de la prévention et la sécurité.  Tél. : 01 30 40 22 00

les voisins vigilants

Source: Le Parisien:  Après de premiers incidents survenus à la cité des Pins à la fin du mois de juin, c’est à nouveau dans le quartier Sainte-Honorine que les forces de l’ordre ont été prises à partie, ce lundi en début de soirée, par un groupe d’environ une cinquantaine de jeunes.

dubertrandAu nom de l'association Réunir Saint-Leu qu'il préside, M. Dubertrand a présenté ses voeux à ses adhérents et aux saint-loupiens présents, nombreux ce samedi 31 janvier 2015. Son exposé a fait un retour sur l'année passée, commenté les événements récents et esquissé les positions de l'association pour l'année qui commence.

Il est d'abord revenu sur les assassinats du 7 janvier. Notamment pour critiquer sévèrement le discours prononcé par le maire à l'occasion de la cérémonie des voeux, invoquant à quel point celui-ci a une perception décalée d'une situation actuelle qu'il ne comprend pas. D'où son absence de vision claire et globale de l'avenir de Saint-Leu.  M. Dubertrand appelle le maire à ne pas se laisser distraire par la recherche d'autres mandats et à se concentrer sur la gestion de la ville de Saint-Leu, ce qui demande déjà beaucoup d'attention.

M. Dubertrand a ensuite évoqué divers sujets sur lesquels il entend mobiliser la population : la modification du PLU, les activités péri-scolaires, l'adhésion à une nouvelle communauté d'agglomération, le manque de concertation.

L'association Réunir Saint-Leu, qui a été constituée spécifiquement pour traiter les questions municipales, ne participera pas en tant que telle aux élections à venir cette année, les Départementales et les Régionales . Malgré la présence du député socialiste de la circonscription, rien n'a été dit sur les candidats socialistes aux Départementales.

Source: site de la ville

Projet initié il y a quelques années, le transfert des Services techniques est sur le point d’aboutir. Alors que la construction d’un bâtiment boulevard Brémont (à côté de l’aire d’accueil) avait initialement été envisagée pour les accueillir, ils déménageront finalement dans la ZAC, rue Nadar, en lieu et place de la société Zuccheli, cette solution s’avérant moins coûteuse.

Les Services techniques pourraient s’installer dans leurs nouveaux locaux dès mars prochain. A commencer par le personnel administratif qui sera suivi par le personnel des ateliers municipaux.

Cette opération permettra de regrouper l’ensemble des services techniques sur un même site (des services administratifs aux ateliers en passant par le service urbanisme) pour mettre fin à leur éclatement géographique sur la ville qui, non seulement est une entrave aux missions de service public, mais entraîne aussi et surtout un surcoût non négligeable en termes de fonctionnement.

Information, conseil, coaching, accompagnement… Les Services Emploi de Val et Forêt sont centralisés à partir du lundi 5 janvier 2015. Cet espace unique est dédié aux personnes en recherche d’emploi ou d’évolution de carrière, aux créateurs d’entreprise, aux employeurs.

Espace Emploi de Val-et-Forêt : Rue du centre Technique à Ermont
Numéro unique d’appel : 01 34 44 82 60

Destination Noël :
Pour les fêtes de fin d’année retrouvez l’ambiance de Noël ! Des vitrines illuminées des commerçants aux décors scintillants, la félicité pour tous dans la ville !  Cette année, un concours de crèches aurait été d'actualité.
Le détail ci-après ....
 
Lors du dernier Conseil municipal du 19 novembre les élus saint-loupiens ont voté à la majorité (moins trois absentions), la création d’une nouvelle voie dans le quartier des Tannières consécutive à l’opération immobilière en cours de construction au Hameau du Parc. Cette voie s’appelle rue «Hélie Denoix de Saint-Marc».
 
Qui est Hélie Denoix de Saint-Marc ? Né le 11 février 1922 dans une grande famille bordelaise, il s’engage dès l’âge de 19 ans dans le réseau Jade-Amicol, réseau de résistance du Sud-Ouest, chargé du passage des aviateurs anglais abattus vers l’Espagne. Trahi, il est arrêté le 13 juillet 1943 à Perpignan. Déporté à Buchenwald puis à Langenstein, il est libéré d’extrême justesse, inconscient et squelettique dans le baraquement des mourants, parmi les 30 survivants d’un convoi de 1 000 déportés. A son retour en France, il choisit la Légion étrangère à sa sortie de Saint-Cyr et part en juin 1948 pour l’Indochine, «la première des guerres orphelines» où il découvre la guerre, «horreur du monde rassemblée dans un paroxysme de crasse, de sang, de larmes.» Dès lors, il sera un très brillant officier, accumulant les citations. Treize au total, dont sept pour l’Indochine, sans compter la croix de chevalier de la Légion d’honneur à 30 ans.

La ville organise une opération de nettoyage le dimanche 23 novembre de 9 h à 12 h dans le bois de Boissy. Le principe est le même que celui de la balade de juin en forêt de Montmorency : se promener tout en ramassant les déchets rencontrés au cours de cette promenade. Des gants et des sacs poubelles seront fournis et une animation sur le tri sélectif proposée. Une collation champêtre sera également offerte par la ville.


Vous souhaitez y participer, rendez-vous à 9 h sur le parking du bois d’Aguère.  Source: site de la ville