Le 7 mai 2017, les Français vont-ils reprendre leur destin en mains ?

Dans le vote pour les Sénatoriales, l'UMP a confirmé arithmétiquement les résultats acquis lors des municipales, qui lui donnent une majorité au Sénat avec l'UDI.

La nouveauté vient du Front National qui est désormais présent dans l'ensemble des assemblées de la République, ce qui sera perçu comme une confirmation du changement du paysage politique. Les listes FN/RBM recueillent un nombre de voix très supérieur au nombre de leurs élus propres (jusqu'à 10 fois plus !), ce qui témoigne d'une capacité nouvelle à attirer des élus de proximité qui ne sont pas étiquetés Front National ou Rassemblement Bleu Marine. Cette progression est d'autant plus spectaculaire que le mode de scrutin des sénatoriales ne permet pas de percevoir pleinement les dynamiques à l'œuvre dans notre pays. Symbolique également la jeunesse des élus FN: David Rachline, 26 ans au Sénat et Marion Maréchal-Le Pen à l'Assemblée, 23 ans !

Sénatoriales dans le Val d'Oise: poussée du Front National

"Alors que nous n’avons qu’un seul élu dans le Val-d’Oise, notre liste a obtenu hier 45 voix, soit 16 de plus que lors du scrutin précédent !

Sénatoriales Val d'Oise : la gauche conserve ses trois sièges, match nul à l'UMP

Avec 45.76 %, la liste du socialiste Alain Richard a viré en tête. Des deux listes UMP en compétition, c'est celle du sénateur sortant qui tire son épingle du jeu. Hugues Portelli obtient 23.46 % contre 15.98 % à Francis Delattre. Les deux hommes siègeront ensemble au sénat. Le maire d'Enghien-les-Bains, Philippe Sueur totalise 8.70 %. Alima Boumédiene Thierry, en congé d'Europe Ecologie, obtient 4 %. Le FN : 2.11 %
 
Les détails.... sur VONews

VO News (14/09/2011 15:00)   Invité du rendez-vous politique de VOtv "Sénatoriales 2011", le maire UMP de Franconville affirme "jouer le jeu de la complémentarité" avec l'autre liste  officielle de l'UMP, celle de Hugues Portelli, mais il dit ne pas avoir "tout à fait les mêmes valeurs". Francis Delattre se présente comme "un homme de la droite républicaine et du centre droit" et compare le sénateur sortant à "un rocardien mutant".

Au cours de l'interview, Francis Delattre a brandi un rapport de la chambre régionale des comptes sur la gestion de Val et Forêt, dont le sénateur a été le  président. Un rapport que l'UMP lui a demandé, la veille, d'enlever de son blog. Voir l'émission.