En 2017, les Français vont-ils reprendre leur destin en mains ?

Le Premier secrétaire du PS 95, Rachid Temal, a été choisi par Benoit Hamon pour rejoindre son équipe de campagne en vue de la présidentielle. Le valdoisien prendra en charge le pôle « mobilisation », notamment des militants, sympathisants et fédérations du Parti socialiste. Il se chargera entre autre de l’organisation des meetings.
Source: VONews

Macron représente la nouvelle – dernière ? – étape de la déliquescence du système politique européen. Français grâce à une carte d’identité, il appartient surtout à la famille apatride des fossoyeurs de l’Occident. Sa tante se nomme Angela Merkel, sa grand-mère (morte dans un accident) se nommait Hillary Clinton et son grand frère Justin Trudeau. Tous ridicules cache-sexe dissimulant maladroitement la disparition du pouvoir politique face aux forces de l’argent.

Dimanche 29 janvier, les sympathisants socialistes sont invités à se rendre aux urnes pour le second tour de la primaire qui oppose Benoît Hamon et Manuel Valls. Dans le Val d’Oise, 108 bureaux ont été mis en place. Liste ICI

C’est une surprise pour les soutiens de Benoît Hamon dans le Val d’Oise. Le député des Yvelines vire en tête avec 33,40% devant l’ancien Premier ministre et ancien patron du PS95, qui totalise 31,87% des voix. L’écart entre les deux hommes est plus serré dans le département qu’au niveau national, où Benoit Hamon cumule 5 points d’avance sur son rival.

Face à la faible participation par rapport à la primaire de 2011, le député PS Dominique Lefebvre appelle les électeurs à se déplacer aux urnes et voter en faveur de l’ancien Premier ministre de François Hollande. Selon lui, il est le seul capable de donner une chance à la gauche de l’emporter à l’élection présidentielle.

«Si nous voulons un État en capacité d’assimiler les nouveaux venus, il faut d’urgence réguler l’afflux de nouveaux migrants», avant de dérouler une démonstration chiffrée que ne renierait pas l’inventeur du concept de «grand remplacement», le théoricien d’extrême droite Renaud Camus.

«En 5 ans, la France a accueilli près d’un million d’immigrés légaux (…) le nombre de titres de séjour accordés a encore augmenté en 2016 pour atteindre 227.550. Le nombre d’immigrés légaux annuels a ainsi explosé de 32,3% par rapport à il y a 10 ans! À cette immigration légale s’ajoute l’ensemble des clandestins qui vivent sur notre territoire en bénéficiant de l’appel d’air social, tout en profitant du laxisme socialiste en matière d’expulsions: au moins 300.000 au regard des bénéficiaires de l’AME», dénonce le député, communiqué à l’appui.

«L’obsession» pour la démographie africaine...

Pour la France, Cuba est plus important que les Etats-Unis

Tout le monde se souvient du voyage du ministre Ségolène Royal à Cuba pour honorer le sanguinaire communiste Fidel Castro, récemment décédé.

Nous apprenons aujourd'hui qu'aucun responsable politique français n'assistera à l'investiture de Donald Trump le 20 janvier à Washington. 

François Fillon, vainqueur des primaires de la « droite » et possible futur Président, a inscrit dans son programme la volonté de supprimer 500.000 fonctionnaires en cinq ans. Cette mesure est brandie comme un épouvantail par la gauche, évidemment, et aussi par le FN. Beaucoup y voient une mesure antisociale, ordolibérale, de la casse ou Dieu sait quoi.

Le mille-feuille administratif concerne environ 20 % des emplois en France, soit 5,4 millions, dont 3,8 millions de personnes ayant le statut de fonctionnaire. Cela représente environ 30 % de plus qu’en Allemagne. Quel rapport avec l’euro, me direz-vous ?

La question centrale est de savoir si la France et l’Allemagne peuvent avoir la même monnaie. En l’état actuel des choses, la France ne peut pas avoir la même monnaie que l’Allemagne pour la raison qu’elle a 30 % de fonctionnaires en plus....

Eric Zemmour a accepté de donner un long entretien à TV Libertés. Interrogé par Martial Bild, le journaliste et écrivain évoque 3 thèmes essentiels : le grand défi de l’Islam, la liberté d’expression et le débat politique actuel. Après avoir rappelé que l’Islam est incompatible avec la démocratie et la France, Eric Zemmour revient sur sa condamnation pour “provocation à la haine raciale” et dénonce une accélération de la restriction des libertés publiques et tout particulièrement de la liberté d’expression. Très librement, il juge les actions et les propositions des différents dirigeants politiques de Le Pen à Mélenchon en passant par Hollande et Fillon. Pour la première fois, il évoque le travail de la réinformation en France. Un entretien exclusif de haute tenue. 

 

Cette large victoire remportée auprès des électeurs de droite ne doit pas nous faire oublier que François Fillon fut, sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, l’un des artisans du déclassement de la France : avec l’adoption du traité de Lisbonne et le retour de notre pays dans le commandement intégré de l’OTAN, il a accentué notre dépendance européenne et consolidé notre assujettissement aux Etats-Unis ; avec la sanctuarisation de l’espace Schengen et la déstabilisation de la Libye, il a organisé les conditions objectives du chaos migratoire qui frappe brutalement notre continent ; avec la politique de libre échange imposée par les institutions de Bruxelles, il a accéléré la désindustrialisation de notre pays et œuvré au démantèlement partiel de nos services publics…

Devant tant de motifs de déception, c’est dire à quel point que le candidat François Fillon devra très vite convaincre les Français de la sincérité de son programme présidentiel, prouver sa capacité à s’émanciper véritablement du Nouvel Ordre Mondial (UE ; OTAN ; système bancaire international, réseau Bilderberg…) et aussi clarifier ses réponses politiques pour affronter réellement les défis de ce temps : mise sous tutelle de l’islam sur le sol de la République ; défense des racines culturelles chrétiennes de la France ; rupture radicale avec le modèle institutionnel européen de l’UE ; protection absolue de la famille et de la dignité humaine ; mainlevée des entraves qui étouffent notre société et enchainent notre économie...