Bienvenue

Macron329/04/2017 – 05h15 Oradour sur Glane (Breizh-Info.com) –Les électeurs qui pensaient voir en Emmanuel Macron un féru d’histoire doivent déchanter. Multipliant depuis quelques jours les bourdes médiatiques et politiques, ce dernier ne sait plus où donner de la tête pour attaquer sa rivale pour le deuxième tour de l’élection présidentielle.
 

Alors, l’ancien ministre de Hollande qui prétend incarner le « renouveau » se dresse en historien du XXème siècle pour attaquer Marine Le Pen, quitte à se ridiculiser et à passer au mieux pour un provocateur, au pire pour un imbécile...

Ainsi, invité sur TF1 le jeudi 27 avril, ce dernier déclarait à propos de Marine Le Pen : « Elle défend les couleurs d’un parti qui a conduit des attentats contre le général de Gaulle qui a encore les enfants de ses protagonistes dans ses rangs ». Problème, l’attentat évoqué par Emmanuel Macron était celui du Petit Clamart et eu lieu en 1962, dix ans… avant la fondation du Front national.

Mais visiblement décidé à en découdre sur le thème de l’histoire et de la mémoire – ce dernier a annoncé ensuite vouloir se rendre vendredi 28 avril – non pas sur la Promenade des Anglais à Nice ou devant le Bataclan, lieux symboles de l’islamisme radical qui a frappé la France récemment – mais à Oradour sur Glane , village où 642 personnes furent assassinées le 10 juin 1944 par les troupes nazies.

Et nouvelle déclaration ratée pour l’ancien banquier de chez Rotschild : « La campagne est faite d’idées, de projets et de symbolique, dit-il. Nous ne devons pas oublier que c’est de là, c’est d’Oradour que vient notre fierté républicaine, le CNR qui a construit nos équilibres, notre force et le projet européen. En somme, tout ce que Madame Le Pen veut détruire. ».

Petit problème : le CNR, conseil national de la Résistance, a pris forme dès 1943 et son programme est sorti en mars 1944, soit avant le massacre d’Oradour sur Glane.

Conseil à Emmanuel Macron : acheter et lire l'excellent ouvrage « l’Histoire de France pour les nuls » de Jean-Joseph Julaud.