Bienvenue

On n'a jamais vu des juges aussi ostensiblement politisés. C'est "le mur des cons" en application quotidienne. Depuis deux mois, toutes les semaines de nouveaux griefs contre François Fillon, dans un calendrier ajusté avec beaucoup de soin tout au long de la campagne présidentielle. Par contre aucune ouverture d'enquête à la suite de la publication du dernier livre à charge contre François Hollande et ses pratiques. Aucune ouverture d'enquête sur la déclaration de patrimoine de Emmanuel Macron. Dernière péripétie: demande de levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen à 9 jours du premier tour de l'élection.

Le juge Portelli, un magistrat de Gauche bien connu, vient aujourd'hui de confirmer lui-même notre impression de politisation de la Justice...

...en affirmant publiquement qu'il cesserait ses fonctions si Marine Le Pen était élue. L'existence de ce type de juge démontre tout l'intérêt de l'immunité parlementaire des élus. Où est passé l'apolitisme censé être l'ardente obligation des magistrats ?

Les Français ne seront pas dupes de ces manipulations grossières d'une oligarchie qui n'a plus qu'une solution pour se maintenir au pouvoir : "tuer" l'adversaire !