Bienvenue

A moins d’un mois du premier tour de l’élection présidentielle, les soutiens de Benoît Hamon dans le Val d’Oise mettent les bouchées doubles pour faire connaître le programme du candidat PS. 150 actions de terrains sont prévues cette semaine dans tout le département, ainsi que des réunions publiques. 

« Il est temps de parler du programme ! » tonne Rachid Temal, le patron du PS Val d’Oise, en plein tractage à Franconville. Dans une campagne « largement polluée par l’affaire Fillon »  , le PS compte sur le programme « original, concret et chiffré » de Benoît Hamon pour décider les abstentionnistes de se déplacer dans les urnes le 23 avril prochain. Pour convaincre, le PS mènera cette semaine une importante campagne de terrain : tractages, marchés, gare… mais surtout du porte à porte...

« Nous recevons un excellent accueil chez les Valdoisiens » estime Rachid Temal. « D’autant plus que nous sommes les seuls à être en mesure de faire du porte à porte efficace, raconte Antoine Raiséguier. Nous sommes nombreux et la droite n’est plus en mesure de faire du porte à porte avec les affaires qui collent au candidatIci à Franconville, nous en sommes à 1.000 portes tapées en mars et nous en prévoyons autant en avril« . Pour Rachid Temal, cette campagne de proximité permet enfin de parler des propositions de Benoît Hamon.

« Une drôle de campagne »  dans laquelle le candidat de la gauche et des écologistes a du mal à décoler des sondages. Benoît Hamon reste pour le moment derrière Emmanuel Macron, Marine Le Pen, François Fillon et bataille avec Jean-Luc Mélenchon pour la quatrième place. Mais pour la sénatrice Dominique Gillot, en charge du handicap dans la campagne, le pragmatisme de Benoît Hamon peut faire la différence.

Les socialistes peuvent également compter sur les écologistes pour battre campagne, après le retrait de Yannick Jadot. Pour François Delcombre d’Europe Ecologie Les Verts Val d’Oise, le soutien à Benoît Hamon était « logique et souhaitable ».

Source: VO News