Bienvenue

L’ "YVONNEGATE" a existé ...  Qui pourrait imaginer le Général de Gaulle mis en examen ?" Personne, bien sûr, pensons-nous tous. Et, qui pourrait imaginer le Général soupçonné puis vilipendé et enfin calomnié pour avoir rémunéré son épouse Yvonne pendant la résistance ?

Par un curieux hasard ( ???? ) l'affaire se produit lors de la campagne pour l'election présidentielle de 1965, dans laquelle le Général se présente à sa propre succession...  Voyez la suite ...

Pour contrer de Gaulle, la presse (L' Express pour être précis) avait lancé un nouveau produit appelé "Monsieur X". Vous savez, un candidat qui aime le centre-droit et le centre-gauche et aussi le centre-centre et même les radicaux de gauche ou de droite et, bien sûr, les socialistes de la S.F.I.O. et enfin tous ceux qui regrettent la quatrième République et ses magouilles. (Là, je dois vous dire que toute ressemblance avec un candidat à l'élection présidentielle 2017 serait absolument fortuite.) Finalement, G. Defferre, qui devait incarner Monsieur X, jette l'éponge. Le nouvel homme de la S.F.I.O. un certain F. Mitterand, casse le concept d'alliance au centre et met la barre à gauche toute.

Un beau matin les faits s'étalent à la Une du quotidien L' AURORE :

REVELATION SUR YVONNE : un salaire de 20 000 francs par mois à Londres entre 1940 1944. Yvonne était-elle au courant de sa rémunération ?

Et sur la même page, la réponse impériale du Général de Gaulle : "Yvonne a toujours travaillé à mes cotés : cuisine, réception, lettres aux compagnons."
" Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. "

La méthode n'a pas changé : d'abord on reproche au candidat des faits vieux de 20 ans : Il a rémunéré son épouse. On cite des salaires considérables, on s'interroge sur la réalité du travail ainsi rémunéré. On va jusqu'à douter que l'épouse ait su qu'elle touchait une rémunération. Indignation de tous les anti- gaullistes, si vertueux, eux !

La bonne nouvelle, c'est que de Gaulle a remporté le deuxième tour avec 55% des suffrages.

Et, bien sûr, vous avez droit à la Une de L' AURORE de 1965, en copie.

https://pbs.twimg.com/media/C6i5xUyU8AARM72.jpg

Calomniez , calomniez, dites gate, gate, gate; il en restera toujours quelque chose ..