Bienvenue

Source: Le Parisien le 3 mars 2014

La belle entente dont la droite était si fière en 2008 vient de voler en éclats. L'UDI a annoncé qu'elle ne soutenait pas la liste du maire (UMP) Sébastien Meurant.

Interview de Christian Malacain, candidat à Saint-Leu-la-Forêt

 

C. Malacain (CM): Je vous remercie de bien vouloir m’interroger sur ma candidature. Je voudrais convaincre les saintloupiens qu’après trente et un ans de gouvernance PS et six ans de gouvernance UMP, ils doivent trouver maintenant une autre solution pour Saint-Leu. Je vais essayer de vous donner quelques éléments d’appréciation en répondant à vos questions.

Q. Qu’est-ce qui selon vous, pourrait faire que les saintloupiens vous choisissent comme maire ?

CM. L’actuel maire a succédé à une gauche à bout de souffle après de trop nombreux mandats. Les espoirs qu’il a suscités étaient portés par une équipe municipale nouvelle et rajeunie. Malheureusement, après 6 ans de mandat, cette alternance a beaucoup déçu. Les réalisations restent très en deçà des espoirs suscités. Coupé des saintloupiens, de « l’intérêt général et du bon sens » (c’était son engagement de campagne), le maire a gouverné avec un petit groupe très restreint, empêchant une véritable communication au sein même de l’équipe municipale et à fortiori avec les saintloupiens eux-mêmes.

A la veille de cette nouvelle élection, le maire a des boulets aux pieds : le plan local d’urbanisme (PLU), le financement de la voirie (PPP), les panneaux publicitaires, la médiathèque,…  Quant aux réalisations qu’il a faites, il les a choisies dans un esprit « bling-bling », uniquement orienté vers la promotion de l’équipe municipale, sa propre communication et sa réélection, avec un intérêt limité pour le bien commun.

Les saintloupiens sentent bien tout cela, et ils en ont assez !....

Tract de fdg95:  "La Croix blanche décorée de carrosseries

À rebours de l'histoire et contre toute évidence, M. Meurant continue à agir à contre-sens.

D'abord, il y eut ce symbole, le plus visible du début de sa mandature : la suppression de la piste cyclable de l'avenue de la Gare et l'inversion de son sens de circulation. Cédant par là à sa clientèle électorale, cette décision fut désastreuse, en augmentant les dangers pour les cyclistes et les nuisances pour tous.

Depuis, l'incitation à l'utilisation de la voiture dans un centre-ville déjà saturé n'a jamais cessé, avec l'augmentation quasi-quotidienne du nombre d'emplacements de stationnement.

Et voilà qu'un nouveau symbole vient de tomber : le parvis de la Croix Blanche, lieu festif et de rassemblement social, jusque là préservé. Non content d'y implanter de nouvelles places de parking (encore ! c'est une obsession), c'est le garage à vélos qui disparaît.

Merci donc à M. Meurent de prendre toute la mesure des enjeux du futur en nous montrant la voie... Saint-Leu-la-Forêt pourrait être une ville douce, calme, spacieuse et humaine : nous n'y verrons bientôt plus que des carrosseries."

Selon Libération :

"Selon le recensement effectué par Libération, on dénombrait, mercredi, 40 villes de plus de 50 000 habitants comptant au moins un candidat signataire de la charte. Au total, dans ces 40 communes, 51 têtes de liste ont paraphé le document. Ce qui, précisent d’emblée les organisateurs, «ne constitue pas un soutien de la Manif pour tous envers le candidat».

On remarque néanmoins que 58% de ces signataires s’engagent sous les couleurs du Front national et du Rassemblement Bleu Marine, 18% sous celles de l’UMP et 24% sous une bannière divers droite."

Pour faire signer vos candidats, c'est par ici.  Source: Le Salon beige.  A Saint-Leu-la-Forêt, à notre connaissance, seul Christian Malacain a communiqué sur sa signature de la Charte de La Manif Pour Tous.

Jamais la volonté de sanctionner une équipe en place n’a été aussi forte selon un sondage réalisé par IFOP publié demain dans le magazine Valeurs actuelles.

Parmi les enjeux suivants relatifs à votre commune, quels sont les deux qui vont le plus compter pour vous au moment de votre vote, aux élections municipales des 23 et 30 mars prochains ?   Réponse ICI

Selon un sondage publié par le JDD, les listes du  Front national obtiendraient 23% des voix aux élections européennes, contre 21% pour celles de l’UMP, et 18% pour le PS et le Parti radical de gauche. Quel est le profil des votants du front aux élections européennes ? Les votants affichent-ils ainsi leur adhésion au discours anti-européen de Marine Le Pen ?   Réponse ICI

Si les élections européennes avaient lieu dimanche prochain, parmi les listes suivantes, pour laquelle y aurait - il le plus de chance que vous votiez ?   Réponse ICI

Un sondage Ifop pour le JDD du 8 février 2014 montre que les intentions de votes pour les municipales chez les 18-24 ans sont très largement dirigées vers les listes du RBM/FN. En effet, près de 27% d’entre eux s’apprêteraient à voter pour un candidat RBM/FN. Qui sont les jeunes qui votent à l’extrême droite ? Sont-ils les mêmes qu’au temps de Le Pen père ?   Réponse ICI

Comment le profil sociologique des électeurs du FN a-t-il évolué ?   Réponse ICI

DÉCRYPTAGE RTL avant le débat Montebourg-Le Pen ce dimanche à 18h30 sur RTL
- Le parti de Marine Le Pen espère remporter quelques villes afin de préparer son ancrage local. "Le Front National part de rien. Il n'a pas de sortant et nous avons fait un effort considérable pour pouvoir démarrer l'implantation locale nécessaire à la multiplication de l'audience du parti, c'est une élection fondamentale pour nous". Marine Le Pen en est consciente, son parti aborde ces élections municipales dans le rôle d'un challenger.

sebastien-meurant"Le maire UMP de Saint-Leu-la-Forêt, compte bien garder son siège. Sébastien Meurant brigue un second mandat et mise sur "la bonne gestion financière" de la ville pour se faire réélire. 

En 2008, l'UMP Sébastien Meurant avait fait basculer Saint-Leu à droite après 31 ans de gestion par la gauche. Une élection au forceps, gagnée dans une triangulaire face au socialiste Eric Dubertrand et à la "sans étiquette" Monique Baquin. En 2014, le scénario sera très différent, puisque Monique Baquin a décidé de se rallier à Eric Dubertrand et que le Front national pourrait venir semer le trouble avec une liste menée par Christian Malacain. Absent du scrutin en 2008, le Front national pourrait se retrouver au second tour et provoquer une nouvelle triangulaire. Une présence qui pourrait affaiblir la droite Saint-Loupienne. "    


christian malacain 150 clair"L'ambition qu'ils portent pour leur ville s'inscrit désormais noir sur blanc. Depuis 9 heures hier, les prétendants à une mairie peuvent déposer officiellement leur dossier de candidature. Et l'affluence était au rendez-vous à Cergy, où une quinzaine d'entre eux se sont pressés à l'entrée de la préfecture.

Tout premier candidat officiel, Christian Malacain, le secrétaire départemental adjoint du Front national, qui mènera une liste Rassemblement Bleu Marine à Saint-Leu la Forêt. Le candidat frontiste était par ailleurs suivi de près par le patron du FN dans la Val d'Oise, Alexandre Simonnot, qui présente une liste à Taverny... La préfecture a quatre jours pour vérifier toutes les pièces et délivrer ensuite un récépissé définitif..."            Source: Le Parisien 18/02/2014.

dubertrandLe 13 février 2014, Eric Dubertrand et les membres du collectif Réunir Saint Leu ont présenté les orientations du programme qu’ils souhaitent mettre en œuvre pour les 6 prochaines années. Le programme complet sera dévoilé début mars.

Six engagements

  1. Un dialogue permanent avec la population : Construire une démocratie participative
  2. Développement des partenariats : Renforcer la coopération avec les collectivités et les acteurs locaux
  3. Sécurité, une ville plus sûre : Bien vivre à St Leu
  4. Des services mieux adaptés aux besoins : Accompagner et améliorer le quotidien
  5. Unité et identité communale : Réunir St Leu
  6. Finances de la ville, réalisme, transparence, efficacité : Mieux gérer la ville
Trois priorités
  1. Valoriser le cadre de vie
  2. Accompagner enfants, jeunes et seniors
  3. Animer la ville.

Source: Site de Réunir Saint-Leu

Afin de mieux connaître les positions respectives des candidats aux municipales dans notre ville, Bien Vivre à Saint-Leu leur a adressé ce vendredi 7 février un questionnaire comportant 14 questions. Nous vous en reparlerons au reçu des réponses.