En 2017, les Français vont-ils reprendre leur destin en mains ?

 Denis Sureau tire les leçons du scrutin

"[...] Le désespoir des pauvres. L’abstention, en progression constante depuis trente ans, relativise toutes les autres données.Son ampleur n’a jamais été aussi grande (38 % au premier tour, 36,3 % au second). Plus du tiers des Français boudent les urnes, manifestant une profonde désespérance. La République même communale est minée de l’intérieur. Ce ne sont pas les seuls électeurs de gauche qui ont refusé de voter : selon un sondage OpinionWay/Le Figaro, 58 % des 18-24 ans, 53 % des 25-34 ans et60 % des personnes disposant d’un revenu inférieur à mille euros ont fait la grève des isoloirs. Des jeunes, des pauvres. Sans illusions face au système politicien, y compris à sa base. Désemparés dans le maelstrom de la mondialisation libérale qui délocalise et détruit nos emplois. Écœurés par la démagogie, les promesses non tenues. Toujours plus de chômage, toujours plus d’impôts. La gauche bourgeoise-bohême les a abandonnés. Autiste, elle se replie sur ses beaux quartiers. Il semble même que l’électorat musulman, hostile aux réformes sociétales, commence à s’en détacher....

85% des têtes de listes signataires de la Charte de La Manif Pour Tous ont été élus ! Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, déclare : « Les Français veulent des élus engagés, clairs sur leurs convictions et agissant pour le bien commun ! » La Manif Pour Tous rappelle également que 40 des 43 parlementaires signataires de la charte ont été élus hier soir ou dimanche dernier.
[NKM ne l'avait pas signée....]

L'abstention, loin de diminuer, a augmenté et quand les électeurs se sont davantage mobilisés ce ne fut que pour sanctionner les candidats du pouvoir. Les électeurs ont répété, avec plus de force encore, qu'ils en avaient assez de ce régime. Il n'est donc pas étonnant qu'au désastre du premier tour s'ajoute la catastrophe du second. On peut se demander, dans ces conditions, comment on a pu éviter le pire.

Ce n'est pas une « vague bleue » qui a déferlé, c'est un tsunami ! Le PS n’ayant gagné que quelques cités, en est réduit à se réjouir seulement des villes qu’il détenait, qu’il aurait pu perdre, mais qu’il n’a pas perdues, comme Strasbourg, Paris, Lyon ou Clermont-Ferrand... On se console comme on peut !

Christian Malacain nous adresse le communiqué suivant, à l'issue du conseil municipal:

Malacain devant la mairie"A mes compatriotes saintloupiens,

Je remercie vivement les 641 saintloupiens qui m'ont accordé leurs suffrages.

Je viens de participer à mon premier conseil municipal à Saint-Leu en tant qu’unique élu de la liste Rassemblement Bleu Marine.

Pour l’élection du maire, j’ai voté "pour" Monsieur Meurant et souhaite commenter mon vote.

election du maire sebastien meurant 555


Ce samedi 29 mars 2014, le maire Sébastien Meurant a convoqué le premier conseil municipal de la nouvelle mandature pour élire le nouveau maire et les maires-adjoints. Le conseil municipal se compose de trente-trois élus, dont 26 pour la liste J'aime Saint-Leu (M. Meurant), 6 pour la liste Réunir Saint-Leu (M. Dubertrand) et 1 pour la liste Rassemblement Bleu Marine (M. Malacain).

Trente élus étaient présents pour l'élection du maire. Il n'y avait qu'un candidat, M. Meurant.
Résultats du vote: 24 voix pour, 6 abstentions, pas de vote contre.

Ce vote a été suivi par l'élection des maires-adjoints: les candidats étaient: M. Francis Barrier, Me Sandra Billet, M. Jean-Michel Castelli, Me Marie-Christine Pinon-Baptendier, M. Pascal Rochoux, Me Anne Marioli, M. Arnaud Vandamme.  
Résultats du vote: 24 voix pour, 6 abstentions, pas de vote contre.

A ce stade, les fonctions dévolues aux maires-adjoints n'ont pas été précisées en séance.
On a aussi remarqué que Christain Malacain, élu d'opposition, avait voté pour Sébastien Meurant. Il n'a pas eu l'occasion de préciser les raisons de son vote.

La politique sociétale très à gauche du gouvernement a aliéné une partie non négligeable des français issus de l’immigration extra-européenne et plus particulièrement de confession musulmane, qui, s’ils sont attachés aux valeurs de gauche sur le plan social, sont plutôt conservateurs sur le plan culturel, comme l’a montré le débat sur la théorie du genre qui les a fortement inquiétés. [...] Source: Le Figaro

  2008 2014 Ecart  
Dubertrand 42,19%      
Baquin  9,18%      
Sous-Total 51,37% 36,79% -  14,58%  
Meurant 48,63% 53,17% +   4,54%  
Malacain   10,04% + 10,04%  
Total 100,00% 100,00%    

Merci à tous ceux qui nous ont soutenus

Les électeurs de Saint-Leu-la-Forêt ont fait confiance, dimanche, à Sébastien MEURANT en le choisissant à nouveau comme maire de notre ville.

Eric DUBERTRAND et ses colistiers remercient chaleureusement tous les saint-loupiens qui les ont honorés de leur confiance en leur apportant leurs suffrages à 36,79 % dimanche 23 mars 2014.

Un profond et chaleureux merci à tous les membres du collectif qui se sont investis depuis plus de 12 mois à nos côtés pour cette campagne et l'avenir de la ville.

Nous remercions également tous les saint-loupiens et saint-loupiennes qui se sont déplacés lors des nombreuses réunions publiques que le collectif a organisé depuis juin 2013.

Un grand merci également à tous les saint-loupiens et saint-loupiennes qui nous ont ouvert leur porte depuis septembre dernier lors de la consultation jusqu'à la semaine dernière lors de la distribution de notre programme.

Sur son site web, La Manif Pour Tous confirme que Monsieur Meurant et Monsieur Malacain, candidats à Saint-Leu-la Forêt, ont signé la Charte de La Manif Pour Tous. Puisqu'ils sont maintenant élus au conseil municipal, nous ne manquons pas de vous faire connaître plus précisément ci-dessous le contrat qu'ils ont signé avec La Manif Pour Tous et au delà avec leurs électeurs saintloupiens:

Le premier engagement à respecter par le futur maire est le suivant:

Elu, je déciderai que : 
 Un adjoint soit dédié aussitôt après les élections à la mise en œuvre d’une politique répondant aux engagements de la présente charte,...
 

Charte des Maires et des candidats aux élections municipales de 2014 ...

Pénétrant regard russe sur la démocratie en Hollandie délivré à l'occasion des municipales. Sur le sujet des rapports internationaux entre l'Est et l'Ouest, le discours de Vladimir Poutine à la Fédération de Russie est extrêmement intéressant, d'autant plus qu'il a été passé sous silence par les médias français.

L'UMP parle d'une "très forte vague" en sa faveur. "On garde nos villes et on peut faire basculer Eragny, Jouy-le-Moutier, Eaubonne, Taverny ou Montmorency", se félicite sa porte-parole départementale.

Page du Parisien sur l'UMP dans le Val d'Oise; c'est ICI