Bienvenue

Loïc Drouin, conseiller délégué à la Communication de la Ville de Saint-Leu, précise quelques éléments concernant notre article "Ils osent tout !":

"Je me permets de vous contacter afin de vous préciser quelques éléments utiles à la diffusion d’informations adéquates sur votre site internet.

Par le biais de l’article « Ils osent tout » vous semblez sous-entendre que l’argent des contribuables servirait à financer la propagande électorale des « élus-candidats », actuellement en campagne.

Sur les trois points évoqués, je peux vous répondre très objectivement sur la Lettre du maire ainsi que sur le magazine municipal « Dans ma ville ». Quant au magazine du Conseil départemental, il n’est pas de mon ressort...

    • ·La Lettre du maire est publiée en alternance avec le DMV à raison de six numéros par an. La ligne éditoriale est ainsi avec ou sans élection.
    • ·Le magazine municipal (DMV) est une publication municipale sous la responsabilité du maire et par délégation, de la mienne. Le DMV paraît tous les deux mois suivant un planning fixé en amont afin de « coller » au mieux aux actualités locales de notre ville (et elles sont nombreuses !). Le magazine est sorti début mars tout comme l’an dernier et les années précédentes... Pas de polémique inutile, s’il-vous-plaît. Par ailleurs, il revient aux différentes collectivités d’informer sur les échéances à venir et d’inciter leurs concitoyens à exercer leur droit/devoir…de voter. C’est aussi cela la communication publique, même à l’échelle de notre cité.

Par conséquent, c’est en effet, une belle coïncidence si les publications sont diffusées en amont d’une période électorale. Je l’assume.

Enfin, nous n’allons pas arrêter d’informer nos habitants au seul motif que des échéances électorales approchent et que tel ou tel élu en responsabilité, est candidat.

Cordialement,"

 

Dont acte ! Notre conclusion était: "Toute ressemblance avec des candidats UMP au nouveau Conseil Départemental ne serait que pure coïncidence..." M. Drouin, conseiller délégué à la Communication de la Ville de Saint-Leu et également Directeur de campagne de M. Meurant aux Départementales confirme bien qu'il s'agit d'une "belle coïncidence".

Ce binôme étant qualifié pour le second tour avec seulement 7 points d'écart avec son concurrent,

nous remettons en exergue son communiqué reçu le 7 mars, qui garde toute son actualité:

 

"Candidats RBM/FN du canton de Domont - Départementales 2015 - «  Un attelage qui s’affiche »

 DSC0009 V2 200La liste du Front National/Rassemblement Bleu Marine composée de Catherine Fabre et de Christian Malacain est fière de s’afficher 100% FN/RBM.  Elle montre clairement son appartenance contrairement à d’autres listes, et affiche ses valeurs républicaines.

Catherine Fabre, ancienne maire-adjointe et conseillère municipale UMP du maire de St-Leu-la-Forêt dans sa mandature précédente, naguère professeur au Collège Augustin Bosc de Saint-Prix, a annoncé sa candidature FN/RBM sur le canton de Domont :

«J’ai démissionné de l’UMP, déçue par la gestion de la ville en opposition avec mes valeurs de Droite. Au plan national, je considère que l’UMP a rompu, par ses pratiques et ses représentants, le contrat de confiance entre le peuple et son destin. C’est pourquoi j’ai choisi de rejoindre le Front national ». 

Christian Malacain, ingénieur en mécanique industrielle en retraite, habite Saint-Leu-La-Forêt depuis 30 ans et connaît très bien le Val d'Oise. Il a participé à de nombreuses élections au sein du Front National dans le département. Il est aujourd'hui un des cadres du FN95 dont il est le trésorier. Sa bonne connaissance du département l'a conduit naturellement à "ambitionner de siéger au Conseil Départemental pour y représenter ses compatriotes du canton de Domont avec rigueur et dévouement."

Une équipe qui affiche ses valeurs, qui en est fière et qui compte bien apporter aux électeurs une nouvelle voie hors des sentiers battus de l’UMPS. Elle s'adresse à vous:

Madame, Monsieur, chers Saint-loupiens,...

L'UMP-UDI est en tête des intentions de vote (29%) pour le premier tour départementales, d'une courte tête devant le Front national (28%), avec un taux d'abstention de 56%, selon un sondage OpinionWay pour Metronews et LCI publié vendredi.

Il faudra attendre d'autres sondages pour comparer ce qui est comparable, les instituts de sondage ayant chacun leur méthode.

"Et en ce même jour Pilate et Hérode devinrent amis entre eux; car auparavant ils étaient ennemis..." (Luc 23, 12)

L UMP votera PS au 3e tour

Mardi, le Premier ministre comparait le Front National à l’islamisme. Mercredi, François Hollande, sans doute en hommage aux valeurs républicaines dont il se prétend l’ardent défenseur, appelait à « arracher » les électeurs au FN. Hier, Jean-Christophe Cambadélis déclarait que les candidats FN provenaient du fond des «poubelles». Aujourd’hui, l’UMP considère que Marine Le Pen serait « intégriste ». Et demain, à qui le tour ?  Ces injures quotidiennes révèlent l’effondrement total et le degré de panique d’un système aux abois. C'est bien pathétique !

Dans notre Val d'Oise, esayons de rester ... civilisés !

Source: Le Parisien: Roland Cayrol estime que le PS et l’UMP doivent proposer un programme pour lutter contre le FN.

Pourquoi l’UMP et le PS s’attaquent-ils directement au FN ?

ROLAND CAYROL. Ils ont compris, à droite comme à gauche, que le Front national était leur adversaire principal. Cette découverte est plutôt tardive. Il y a eu dans un premier temps, à gauche, surtout sous François Mitterrand, une volonté d’instrumentalisation du FN destinée à diviser la droite. A droite, on a cherché, un moment, à couper l’herbe sous le pied au FN en s’appropriant certains thèmes comme la sécurité et l’immigration. Or,...

Source: Le Parisien: "Alors qu’il est en train de boucler le budget annuel qui sera voté après les élections, Gérard Seimbille, vice-président aux Finances de l'actuel Conseil général, n’exclut pas la nécessité d’augmenter le taux de la taxe foncière après le 29 mars, si la majorité (UVO) est reconduite. « On fera tout pour ne pas l’augmenter », s’engage-t-il simplement.

Le président Bazin souligne que le taux actuel de la taxe foncière de 13,5 % est le quatorzième plus bas de France et que la moyenne nationale est de 18,54 %. En 2011, de retour aux commandes, après trois ans de majorité à gauche, la droite avait procédé à une hausse de la taxe foncière, deux années consécutives."

Daniel Pestel 

Source: Le Parisien: À TROIS SEMAINES des élections départementales, le PCF veut croire à une mauvaise blague : « C’est du jamais-vu! Il n’y a aucune information sur le sens de ces élections qui concernent pour la première fois tous les départements en même temps avec un mode de scrutin modifié. C’est un scandale démocratique », dénonçait hier Pierre Laurent. Inquiet de la perspective d’une abstention record et d’une victoire banalisée du FN, le PCF, qui compte 220 conseillers généraux sortants, peine à trouver ses marques dans cette non-campagne, où il a pourtant jeté toutes ses forces.

Enjalbert BaquinDiffusant un tract "Pour vos communes, toujours engagés", Jean-Pierre Enjalbert (DLF) et Monique Baquin (UDI) annoncent une série de réunions publiques: Chauvry, Moisselles, Baillet-en-France, Bouffémont, Béthemont-la-Forêt, Le Plessis-Bouchard, Saint-Leu-la-Forêt, Domont, Saint-Prix, Montsoult, Piscop. Cette méthode de campagne, devenue rare à l'heure d'internet, a certainement pour but de promouvoir le souci de proximité des candidats qui affirment vouloir agir localement loin des clivages politiques.

C'est un choix stratégique très particulier au moment où les autres candidats ont tendance à "nationaliser" la campagne.