Bienvenue

Source: Le Parisien:  Sébastien Meurant et Emilie Ivandekics, les deux candidats UMP, finissent largement en tête au premier tour du canton de Domont, remportant 30,1 % des voix. Les candidats FN Christian Malacain et Catherine Fabre se placent second avec 23,3 %.

« Pour nous, c’est déjà une victoire », déclare Christian Malacain. « L’an dernier aux municipales, j’avais obtenu 622 voix sur Saint-Leu-la-Forêt (NDLR : la ville où il siège en tant que conseiller municipal), et là, sur la même ville, j’ai 300 voix de plus ! C’est magnifique, le FN avance. »

La présence du parti d’extrême droite au second tour ne semble d’ailleurs surprendre personne à droite. « Je m’y attendais », confie Sébastien Meurant, le maire de Saint-Leu-la-Forêt. « Le Premier ministre ne parle que du FN, c’est ce que fait le PS chaque fois qu’il est au pouvoir. » Emilie Ivandekics estime également que « les électeurs ont voulu dire quelque chose ». « Les élus doivent davantage les écouter ».

       Catherine Fabre et Christian Malacain              Emilie Ivandekics et Sébastien Meurant

                 Catherine Fabre et Christian Malacain                                 Emilie Ivandekics et Sébastien Meurant

Cette question est angoissante pour notre environnement, n'est-ce pas ?

Voulons-nous que le Val d'Oise ressemble à Levallois-Perret ?
Le club de M. Bodin, soutien de M. Meurant, s'appelle "Construire ensemble"
Ca ne s'invente pas... Tout un programme... 
Pensez-y avant de voter !

Le temps des condamnations virulentes de nos évêques à l’égard du Front National semble bien terminé. Il reste à savoir d’où vient ce virage. En effet, les partis qui ont voté la loi Veil (la minorité dirigeante du RPR-UDF alliée au PS) en 1975 n’avaient pas subi autant de foudres épiscopales que le parti de Jean-Marie Le Pen.

Nos évêques auraient-ils compris que la lutte contre l’immigration (permise par la doctrine sociale de l’Eglise, soit dit en passant, tout comme la peine de mort) est moins grave que l’extermination légale et remboursée des petits d’homme dans le sein de leur mère ?

Ou alors est-ce le formidable élan de La Manif Pour Tous contre une loi qui a dénaturé la cellule de base de la société qui a rendu frileux nos évêques ?

Ou bien ces derniers ont-ils compris que leurs consignes de votes n’étaient pas plus écoutées que leurs lettres pastorales… A moins, hypothèse là encore, que ce ne soit tout bonnement qu’un changement de génération. L’avenir le dira....

Alexandre Simonnot patron du FN 95

Le Parisien livre une analyse du rapport de force politique en Val d'Oise

Source: Le Parisien 23 mars 2015:  "Le PS s’est réveillé avec la gueule de bois lundi matin, tandis que le FN n’est pas encore descendu de son nuage. Avec un score départemental de 24,78 % et l’assurance d’avoir 16 binômes au second tour sur 21 cantons, le parti de Marine Le Pen réalise une percée historique.

Au précédent renouvellement des 39 cantons (avant redécoupage) par moitié, le FN était au second tour dans 2 cantons en 2008 et dans cinq en 2011. Cette fois, le parti dirigé par Alexandre Simonnot fait presque jeu égal avec l’UMP-UDI, présent au second tour dans 17 cantons. Pourtant, il mise sur l’élection de peu de conseillers et peut-être même d’aucun. « L’assemblée qui sera élue ne sera pas le reflet du vote des électeurs, prévient déjà Alexandre Simonnot. Nous ne serons pas représentés à la hauteur de nos résultats ».

résultats ministere interieur

Au niveau national, le Ministère de l'Intérieur dit le contraire de ce qu'affirme le Premier Ministre et confirme la place de 1er parti de France du Front National.

Résultats du département du Val d'Oise au 1er tour

Binômes de candidatsVoix% Inscrits% ExprimésNb Sieges
Binôme Extrême gauche 1 226 0,17 0,44 0
Binôme du Front de Gauche 15 045 2,09 5,36 0
Binôme du Parti Socialiste 64 820 9,01 23,08 0
Binôme Divers gauche 12 317 1,71 4,39 0
Binôme d'Europe-Ecologie-Les Verts 14 780 2,05 5,26 0
Binôme Divers 146 0,02 0,05 0
Binôme du Modem 430 0,06 0,15 0
Binôme Union du Centre 587 0,08 0,21 0
Binôme Union Démocrates et Indépendants 2 845 0,40 1,01 0
Binôme Union pour un Mouvement Populaire 69 314 9,63 24,68 0
Binôme Union de la Droite 22 341 3,11 7,95 0
Binôme Debout la France 4 750 0,66 1,69 0
Binôme Divers droite 2 663 0,37 0,95 0
Binôme Front National 69 582 9,67 24,78 0

 
Au niveau départemental du Val d'Oise, le Ministère de l'Intérieur indique que c'est aussi le Front National qui est le premier parti du Département.

Le binôme Fabre-Malacain (FN) est mieux placé que le binôme Ivandekics-Meurant (UMP) dans 7 communes sur 11. Il s'agit des communes suivantes: Béthemont, Baillet-en-France, Bouffément, Chauvry, Moisselles, Monsoult, Saint-Prix. Le binôme Ivandekics-Meurant est en tête dans seulement 4 communes: Domont, Saint-Leu, Le Plessis-Bouchard, Piscop. Mais parce que ces communes sont plus peuplées, le score de ce binôme est supérieur au premier tour.

Source Le Parisien :  Le président DVD sortant du conseil général du Val-d’Oise n’aura pas attendu la totalité des résultats sur les 21 cantons pour intervenir. « D’ores et déjà, la gauche ne regagnera pas le Val-d’Oise », a lancé Arnaud Bazin. Poitant la présence des candidats de la majorité de droite dans 17 cantons au second tour. Contre 16 cantons pour le FN et 9 pour le PS. Et d’appeler avec véhémence à contrer le FN. Car avec une gauche divisée, le Front national s’est offert ce dimanche soir une formidable poussée dans le département.

Le FN au second tour dans seize cantons. « Je suis très heureux et même surpris, confie Alexandre Simonnot, patron du FN 95. C’est du jamais vu dans le Val-d’Oise dans une élection locale. Nous aurons de très nombreux élus dans la France entière, mais aussi des élus sans doute dans le département. A partir d’un canton gagné, je serai satisfait. C’est une assemblée dans laquelle nous n’avons jamais mis les pieds. » 

Au jeu des pourcentages pendant la campagne électorale, c'est le Front national qui indiscutablement a fait la course largement en tête. En 2011, il avait obtenu un seul conseiller général, la semaine prochaine à l'issue du second tour, il en aura plusieurs centaines ! Cela fera quel pourcentage de progression ? 500% ,1000% ? Qui dit mieux ? Ni le PS ni l'UMP en tout cas.

Résultats du premier tour des élections départementales (22 mars 2015) : canton de Domont

 

Mme IVANDEKICS Emilie et M. MEURANT Sébastien, de l’Union pour un Mouvement Populaire sont arrivés en tête lors du premier tour des élections départementales, dimanche 22 mars 2015, dans le canton de Domont, avec 30,09 % des voix. Également qualifiés pour le second tour, dimanche 29 mars, le binôme constitué de Mme FABRE Catherine et de M. MALACAIN Christian (Front National) a obtenu 23,35 % des voix.

Les binômes suivants sont éliminés : Mme BAQUIN Monique et M. ENJALBERT Jean-Pierre (Debout la France) qui ont recueilli 20,05 % des voix, M. GUY Franck et Mme PERRET-GENTIL Bouchra (Parti Socialiste) 18,53 % et Mme JEANMET Carole et M. RODRIGUEZ Emmanuel (Europe-Ecologie-Les Verts) 7,99 %.

Dans ce canton, le taux d’abstention a atteint 52,41 % des inscrits.