Bienvenue

Jean-Pierre Enjalbert (DLF)

Au plan des idées, Debout la France et le Front national demeurent les deux principales formations politiques souverainistes et critiquent, souvent avec les mêmes termes, l'euro, l'Union européenne et la porosité des frontières. Comme Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan estime que le clivage gauche-droite est aujourd'hui terminé et revendique une opposition des patriotes contre les mondialistes. Nicolas Dupont-Aignan, qui n'hésite pas à dénoncer la collusion de "l'UMPS", prône par ailleurs une union des souverainistes allant du Front de Gauche au Front national.

Au plan personnel, nous savons que M. Enjalbert participait à l'Union du Val d'Oise, une coalition propre au département. Nous ignorons tout des relations interpersonnelles entre M. Enjalbert et M. Meurant, mais factuellement, M. Meurant entend remplacer le sortant M. Enjalbert.

Monique Baquin (UDI)

Au plan des idées, Monique Baquin a été impliquée depuis longtemps et avec compétence au service du conseil municipal de Saint-Leu, de la protection du patrimoine de notre ville, de son urbanisme, de la forêt. Elle a été constante dans son opposition à l'actuel maire de Saint-Leu en raison de la nature même du bétonnage qu'il met en oeuvre dans notre ville. Monique Baquin sait s'adapter au contexte politique local pour tenter de promouvoir le service qu'elle souhaite offrir à ses concitoyens: la voici maintenant à l'UDI. Pourtant, nous la voyons mal soutenir le maire de Saint-Leu qui pourrait développer au niveau du département les pratiques qu'elle condamne à Saint-Leu.