En 2017, les Français vont-ils reprendre leur destin en mains ?

Les sites de ré-information prolifèrent . Ils agacent au point tel que nos « élites » s’inquiètent vivement et craignent fortement de perdre la main sur le contrôle de l’information pure et simple.

La réaction est vive : la condamnation des « conspirationnistes » par le premier ministre Cameron, les déclarations de François Hollande qui appelle à la création d’un « cadre juridique européen » destiné à « criminaliser la diffusion de contenus qualifiés de « complotistes », l’activité débordante de la fondation Jean-Jaures etc., le tout avec la complicité mortelle de certains médias tels L’Express ou Marianne – mais il y en a d’autres.
 
La liberté d’expression et de la presse est vraiment en danger.   Plus d'information sur Polemia

Laurent Obertone, auteur de "La France Big Brother", dénonce le conditionnement médiatique dont les Français sont victimes :

L'actualité juridique a été marquée cette semaine par la condamnation de Valeurs Actuelles pour avoir mis en couverture une Marianne voilée. Mais la liberté d'expression doit être la même pour tout le monde, afin de ne pas diviser un peu plus les Français, comme le font plus près de nous les responsables des médiathèques de Val-et-Forêt.

On ne commente pas une décision de justice, en l’occurrence celle qui condamne le Directeur de la Publication de Valeurs Actuelles, pour avoir publié en couverture de l’hebdomadaire une Marianne voilée. On est toutefois stupéfait de cette condamnation, si peu de temps après la mobilisation générale qui a suivi l'atroce attentat de Charlie Hebdo...
 

Avez-vous essayé de lire et écouter les médias de masse sur l'élection du Doubs hier soir et même ce matin, c'était ahurissant: ils se contentent de dire qu'il y aura un duel PS-FN, une forte abstention, etc... pas un seul ne donnait les résultats dans leur ampleur et leur vérité : FN:33%, soit +12%, PS: - 12% !  Chers amis, si vous voulez être informés, oubliez les grands médias de masse. Ils sont tout juste bons à vous faire marcher à l'émotion sur des mots d'ordre simplistes. Informez-vous sur internet auprès de sites web de différentes tendances. Vous aurez certainement remarqué la variété des sources d'information que nous nous plaisons à citer ici sur le site de Bien Vivre à Saint-Leu. 

Au plan local de Saint-Leu-la-Forêt, nous ne manquons pas non plus de vous faire connaître le manque de pluralisme qui sévit dans les médiathèques de Val-et-Forêt qui salit notre démocratie locale. Sur ce site, nous vous donnons volontiers des allocutions, des discours, des communiqués de M. Meurant, de M. Dubertrand, de M. Malacain, du Front de gauche, sans exclusive aucune. Qu'on se le dise !

L'information est tellement verrouillée dans les médias français qu'il faut toujours se tourner vers internet pour se ré-informer. Le dernier exemple de manipulation de masse par les médias français est l'opération Je suis Charlie, dont les observateurs libres font l'analyse sur internet. La survenue d'un nouvel intervenant dans le domaine de l'information est toujours un événement. Le nouveau venu vient de l'Est. Comme si Poutine ou ses confrères voulaient offrir aux français une source d'information alternative aux médias des milliardaires français aux ordres et aux médias du système : Le Monde, avec Pierre Bergé, Libération avec Rothschild, Le Figaro avec Dassault, TF1 avec Bouygues, France Télévision avec l'UMPS,...

Sputnik France, c'est ICI

Les gendarmes du Val-d’Oise sont désormais sur Facebook. Un clic à 10h45, ce mercredi matin, et voilà leur page intitulée “Gendarmerie du Val-d’Oise” officiellement lancée.  Celle-ci est destinée à mieux informer la population et améliorer la proximité avec les citoyens...

Source: Réinformation-TV
 
Eric Zemmour, en montrant du doigt le déclin de la France, les conséquences de l’immigration, celles de la mondialisation, l’Europe et la France ruinées par l’ouverture des frontières et l’angélisme, le chamboulement des mœurs, us et coutumes, la démission, voire la trahison des élites, reprend des thèmes et des observations que d’autres ont fait, souvent avec plus de précision, voilà vingt et trente ans.
 
Si le système dénonce aujourd’hui la zemmourisation de la société comme il dénonçait dans les années quatre-vingt-dix la lepénisation des esprits, c’est parce qu’il craint que le peuple comprenne ce qu’il ne doit pas comprendre. C’est-à-dire que notre pays et notre civilisation sont engagés dans une rupture qui va tout bouleverser et sur laquelle on ne l’a pas consulté.
 

Les médias français se proclament « contre-pouvoir ». Mais la presse écrite et audiovisuelle est dominée par un journalisme de révérence, par des groupes industriels et financiers, par une pensée de marché, par des réseaux de connivence. Un petit groupe de journalistes omniprésents (par exemple à "C dans l'air") impose sa définition de l'information-marchandise, tels sont les nouveaux chiens de garde du système économique.

 

Selon l'INSEE :

"Au total, entre 2004 et 2012, c’est donc 1,6 million d’immigrés qui sont arrivés en France soit deux fois l’équivalent de la population de la ville de Marseille, deuxième ville la plus peuplée de France !  Cependant, l’enquête de l’INSEE ne prend pas en compte les estimations de l’immigration illégale, ni les personnes qui résident en France pendant moins de douze mois."