En 2017, les Français vont-ils reprendre leur destin en mains ?

Voilà vengé l'affront que le président Hollande avait fait au président Poutine en annulant la commande de ces deux porte-hélicoptères Mistral qui auront, en fin de compte, coûté à la France quelques milliards d'euros. 
L’ 'Inde souveraine a décidé d'annuler l'achat de 126 Rafale.
Silence total des communicants si bruyants alors ! 18 milliards d'euros qui tombent à l'eau. 
Et quel est l'heureux élu : Vladimir Poutine, l'ennemi juré de notre mal-aimé Président qui sera très heureux de livrer 128 avions de combat made in Russia. 

Les théories du complot prospèrent parce que les médias ne remplissent pas leur rôle. Censés nous informer, les radios, les télévisions, les journaux sont asservis à l'oligarchie et désinforment au lieu d'informer. La Presse, qui n'est libre qu'en apparence, relaie ce qu'on lui dit d'écrire. Les télévisions sont sous le contrôle du Pouvoir.

Un internaute nous transmet copie d'un courrier qu'il adresse en ce sens à Yves Calvi, le champion du politiquement correct et de l'émission partisane, à qui il reproche de ne tenir aucun compte de l'évolution de l'opinion et du vote démocratique:...

Lu sur Boulevard Voltaire :

"Depuis 2014, la presse mainstream allemande est en chute libre. Les citoyens se détournent non seulement des éditions papier, mais aussi des sites. Ce qui se passe en Allemagne est énorme.

Lügenpresse (presse menteuse), c’est l’expression la plus répandue parmi les lecteurs d’outre-Rhin. Les citoyens-lecteurs allemands s’organisent sur les réseaux sociaux pour appeler au boycott. Le résultat est foudroyant. En septembre 2015, six quotidiens et magazines sont en chute libre. En octobre, ce fut la descente aux enfers...

Pourtant, malgré cette débâcle, la nuit de la Saint-Sylvestre, en toute connaissance de cause, ces mêmes médias, ainsi que la télévision publique, ont dissimulé durant des jours les taharrushas qui se sont tenues sur tout le territoire allemand. Ce qui n’a fait qu’augmenter la méfiance et le rejet absolu des Allemands pour leur presse.

À l’heure où Merkel ne tient qu’à un fil, les mainstreams ne se ressaisissent toujours pas (...) Les lecteurs allemands ne sont plus dupes. Ils se détournent définitivement des mainstreams et vont chercher l’information sur d’excellents sites de réinformation. Peut-on comparer nos deux pays ? Il me semble que oui."

Comment dit-on Salon beige en allemand ?

C'était juste pour vous faire une idée de ce que cela peut être.

Nous allons reprendre nos publications...

Certains matins, à la lecture de certaines nouvelles, on a une furieuse envie de crier :« Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ? »

La première vient de Suisse. Dans un rapport publié récemment, la banque UBS enjoint les pays de l’Union européenne à doubler le nombre de migrants. En outre, « pour faire coïncider le taux de croissance européen à celui de l’emploi américain, les besoins de l’Union européenne seront de 1,8 million d’immigrés supplémentaires (en âge de travailler) par an sur les dix prochaines années ». Logique, en effet, dans une Europe à 22 millions de chômeurs, soit un taux de 9,1 % selon les estimations de l’Office européen de statistiques Eurostat…

La seconde nouvelle arrive d’Allemagne, annoncée par son ministre de la Justice. Violente. Heiko Maas souhaite que la magistrature allemande nomme des procureurs spécialement chargés de réprimer les opposants politiques refusant« l’immigration de peuplement ». Tiens donc, le Grand Remplacement n’était donc pas un fantasme sorti tout droit de cerveaux rances et moisis ! Ciblés (on s’en serait doutés), tous ceux qui « s’expriment sur les réseaux sociaux », considérés comme « l’extrême droite ». Ceci, bien entendu, au nom de « l’antiracisme »

Enfin, la troisième nouvelle du même acabit vient de chez nous. Le député LR Julien Aubert a déposé un amendement visant à interdire d’accès en France toutes les plates-formes en ligne n’y disposant pas de représentant« juridiquement responsable et facilement identifiable par ses utilisateurs ». Plus précisément, il s’agit pour l’État d’obliger les opérateurs du monde entier à désigner un représentant légal en France, afin de pouvoir répondre devant nos tribunaux des éventuelles procédures initiées par un résident français. De façon à ce qu’un site hébergé à l’étranger et dénué de représentant local soit rendu inaccessible sur le territoire français… Le but ultime ?...

Aldo Sterone est connu des milieux de la « réinfosphère ». Depuis l’intérieur de sa voiture il commente l’actualité ou livre des analyses à propos de l’islam. Notre homme est fondé à parler de sujets forts sensibles en tant qu’il est sous ce pseudonyme un Maghrébin algérien. Ses vidéos sont aujourd’hui mises en ligne d’Angleterre, pays où il séjourne après avoir vécu dans bien des démocraties en Amérique, en France ou en Suisse.

Ses interventions cartonnent aussi bien en termes d’audience que de sens du propos....

Dans quelles institutions ont confiance les Français? Selon l'étude du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) que le JDD a pu consulter, les Français plébiscitent les hôpitaux, l'armée et la police. Les syndicats, les médias et les partis politiques sont eux en queue de peloton.

En bas de l'échelle, les banques, les syndicats, les médias et les partis politiques font partie des institutions rejetées par les Français

Notre association a toujours montré sa méfiance à l'égard des grands médias, propriétés de groupes industriels ou financiers liés au pouvoir politique actuel. A l'occasion d'une précédente élection, une étude auprès des journalistes a révélé que 95% d'entre eux s'affirmaient de gauche. Source: Libération

Pour s'informer ou se réinformer, il faut plutôt faire confiance à Internet. Consultez par exemple: Boulevard Voltaire  Le Salon beigeNouvelles de FranceFdesouche, Sputnik France, Réinformation-TV .

Voici une chaîne de télévision complètement indépendante: TV Libertés.  Quelques rares médias classiques vous réinformeront substantiellementRadio-Courtoisie avec son bulletin quotidien de réinformation, le quotidien Présent  "jamais cité" dans les revues de presse du système.

Blog de Michel Onfray

Le dernier quart de siècle aura été celui de l’effacement du réel. La télévision et la radio y ont beaucoup contribué, l’une en laissant croire que ce qui était montré était le seul réel, l’autre, en affirmant que c’était ce qui se trouve entendu. Or, la télévision montre ce qu’elle choisit et la radio ne fait entendre que ce qu’elle a élu. De sorte que ça n’est pas le réel qu’on nous présente, mais la fiction choisie par le journaliste. Nous vivons dans la fable d’un monde créé par les médias. Le réel n’ayant pas eu lieu, la fiction le remplace.

L’un des signes de cet effacement du réel est l’effacement du mot qui dit le réel...

Dans cette bibliothèque, les responsables affirment que "le respect du pluralisme est une des conditions de la démocratie".

Et en plus, à voir la photo ci-dessous, ils appliquent ce qu'ils pensent.  Un exemple à suivre...

A Saint-Leu on est à des années-lumière de cette pratique... Les livres et revues qui "ne plaisent pas", qui ne sont pas "politiquement corrects" ne sont jamais achetés, ni même mis à disposition lorsqu'un adhérent de la médiathèque propose de les donner gratuitement.

bibliotheque democratique

Dans ces temps difficiles, il est préférable d'être bien informé. Oubliez les médias du système, les télévisions et radios officielles politiquement alignées. Allez sur Internet. Cherchez "Réinfosphère" sur les moteurs de recherche et choisissez vous-mêmes les sites qui vous donneront une information de meilleure qualité que celle donnée par des médias aux ordres d'une oligarchie qui se soucie peu de la France et des Français.