Bienvenue

Nous n'avons plus confiance du tout dans les journalistes. Pourquoi ? Parce que ceux-ci se comportent comme des militants politiques : incapables d'objectivité, ils trient l'information selon leur prisme idéologique, ce qui induit plusieurs types de comportement :

- mensonge flagrant ;
- mensonge par omission (auto-censure : certains sujets sont volontairement passés sous silence, le journaliste décidant, selon son idéologie, de ce que son public a le droit de savoir ou de ne pas savoir) ;
- à l'inverse, exagération de certains faits, pour tenter de susciter l'indignation de son public ;
- utilisation des médias publics à des fins de propagande idéologique (que l'on soit d'accord ou pas avec le FN, par exemple, il est très choquant de voir France Info réaliser des clips anti-FN, alors que le tiers de son auditoire, qui le finance, vote FN. Autre exemple : exposition démesurée du candidat des médias, Macron) ;

Ces graves manquements à l'éthique du journalisme (voir charte de Munich de 1971) sont aggravés par le fait qu'il existe une très forte consanguinité idéologique au sein de cette profession : encore ces jours derniers, l'on apprenait que plus de 80% des étudiants de Science-Po entendaient voter à gauche aux prochaines présidentielles, 10% s'abstenant et moins de 10% comptant voter à droite : l'écart avec l'ensemble de la population française est en croissance constante.