Le 7 mai 2017, les Français vont-ils reprendre leur destin en mains ?

En 2012, des médias ont organisé des scrutins en interne pour connaître les opinions politiques des journalistes. Les résultats furent révélateurs de l'emprise de la gauche dans le milieu médiatique et de son décalage avec les Français. Rien n'a changé depuis, ce qui peut expliquer l'acharnement médiatique contre M. Fillon, d'une part, mais aussi le choix très souvent biaisé et partisan des "experts" invités dans les émissions politiques.

MediasGauche

On ne s'étonnera donc pas que les Français se détournent des médias du système, qui ne subsistent que par les subventions gouvernementales. Pour s'informer, on ne lit plus les journaux; on va sur internet.