En 2017, les Français vont-ils reprendre leur destin en mains ?

Selon le quotidien The New York Times, qui a obtenu des documents du département de la Sécurité intérieure, l'administration Trump prévoit étendre massivement sa politique d'expulsion aux immigrants illégaux, à ceux qui ont commis un crime ou qui ont profité indûment des services publics. Le gouvernement prévoit embaucher 10 000 agents de l'immigration supplémentaires pour accomplir ce mandat.

En France, seulement entre 1% et 5% des décisions administratives ou judiciaires de reconduite à la frontière sont exécutées par manque de moyens... ou de volonté.

Selon Jean-Yves Le Gallou :

"Ils ont l’impression – plutôt juste, d’ailleurs – d’appartenir à une profession détestée.

Les plus sots ont décidé de s’en prendre à la réinfosphère, aux médias alternatifs et aux réseaux sociaux qui leur ont fait perdre le monopole de l’information. Au lieu de se remettre en question, ils réagissent comme des chauffeurs de taxi furieux de la concurrence d’Uber et des chauffeurs privés. C’est stupide. Ce n’est pas en labellisant les sites des médias officiels de pastilles vertes qu’on les crédibilise: bien au contraire! A la fin de l’Union soviétique la Pravda arborait la pastille verte pendant que les auteurs des samizdats étaient marqués au fer rouge. Cela n’a pas suffi à sauver le régime communiste.

Les journalistes les plus lucides devraient, eux, s’interroger sur la manière dont la majorité de leurs confrères exercent leur profession à coups de moraline : en prétendant dire le « bien », au lieu de chercher à découvrir le vrai, à décrire les faits.

Ce qui manque aux médias c’est le pluralisme. Pluralisme intellectuel et pluralisme politique.

Avant de nous pencher sur les finances pour le moins floues du sieur Macron, constatons que ce que nous écrivions dans votre dernier Bulletin a reçu une accablante confirmation. Nous évoquions comment l’ancien ministre s’efforçait de conquérir les voix musulmanes par sa complaisance à l’égard de l’islam, y compris dans sa version salafiste. Or, il s’est rendu à Alger pour y baiser les babouches du premier ministre et, surtout, y déclarer que la colonisation fut un « crime contre l’humanité » dont la France devrait se repentir.

Plaise à Dieu que nous n’ayons jamais à la tête du pays cet ovni inculte nourri au sein des réseaux sociaux et fabriqué entièrement par les media qui crache sur sa patrie, la diffame et insulte l’œuvre colonisatrice de la France !

Mais revenons à l’argent de ce médiocre individu. Emmanuel Macron, pour mieux se distinguer de François Fillon, prétend jouer la « transparence » ; c’est pourquoi, l’autre semaine, il a livré au Journal du dimanche l’état de sa fortune et de ses ressources, ce qu’il avait déjà dû faire auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) en tant que secrétaire général adjoint de l’Elysée puis de ministre. Mais au lieu d’éclairer, ses déclarations embrouillent car il demeure au moins une obscurité sur laquelle il n’a pas fait la transparence.

"Il m’est impossible de rejoindre un candidat, ancien ministre de l’Économie de François Hollande et largement responsable de la chienlit actuelle", déclare le maire de Saint-Leu.

Dans un communiqué dans lequel il entend « remettre les pendules à l’heure », Sébastien Meurant, maire (Lr) de Saint-Leu-la-Forêt, conseiller départemental et candidat déclaré à la députation sur la 4e circonscription (Ermont, Eaubonne, Saint-Leu, Franconville), souligne qu’il n’a aucunement l’intention de rejoindre le mouvement En Marche ! d’Emmanuel Macron...

Voilà qui met un terme aux suppositions de VONews dont on remarque sur son site web qu'ils adorent parler de Macron ... No comment ! Voir le communiqué de M. Meurant...

VONews 14 février 2017

Sebasien Meurant"Le maire de Saint-Leu-la-Forêt et conseiller départemental commentait ce mardi sur IDFM-Radio Enghien l’investiture de son rival des Républicains, Claude Bodin, dans la 4ème circonscription du Val d’Oise. Sébastien Meurant n’a pas démenti ni confirmé la rumeur qui le verrait rejoindre Emmanuel Macron. 

Face à la décision des Républicains d’investir Claude Bodin aux législatives, Sébastien Meurant avait annoncé vouloir maintenir sa candidature dans la 4ème circonscription du Val d’Oise (Franconville, Saint-Leu…). Une décision qui vaut au maire de Saint-Leu d’être menacé d’exclusion. Interrogé sur IDFM-Radio Enghien, Sébastien Meurant a affirmé  attendre « en élu authentique et courageux ».  Selon lui, « Claude Bodin n’a aucune chance d’être élu, les Français en ont ras-le-bol du système ».

NDLR: On imagine mal le très droitier Sébastien Meurant, "élu authentique et courageux" comme il se définit lui-même, qui affiche volontiers Valeurs actuelles dans sa salle d'attente, rejoindre Macron, le gourou mondialiste de gauche. Si l'on pouvait comprendre qu'un élu ambitieux comme M. Meurant balance selon les vents républicains entre Sarkozy et Fillon, le "grand-écart" vers Macron serait certainement très mal vu par son électorat qui ne manquerait pas de le sanctionner.

C'est l'occasion ici de s'interroger une nouvelle fois sur la partialité des médias qui tirent à vue sur Fillon tous les jours et qui promeuvent Macron d'une manière inouïe comme ils ont lourdement favorisé Hillary Clinton aux Etats-Unis. La soumission des médias à la finance mondialiste est toujours aussi délétère.

 

Nous, soussignés, contributeurs de la redevance obligatoire et copropriétaires du secteur public de l’audiovisuel, France Télévisions et Radio France.
 
Nous, qui faisons partie des 27 millions de foyers qui s’acquittent, à raison de  137 euros par an,  de la redevance de l’audiovisuel public et qui participent ainsi à 85% du budget de France Télévisions et à 89% du budget de Radio France.
 
Nous posons la question: les informations du service public de l’audiovisuel reflètent-elles la diversité des opinions et des expressions du peuple français ?
 
 
Collectif des Usagers du Service Public de l'Audiovisuel
 

Le Premier secrétaire du PS 95, Rachid Temal, a été choisi par Benoit Hamon pour rejoindre son équipe de campagne en vue de la présidentielle. Le valdoisien prendra en charge le pôle « mobilisation », notamment des militants, sympathisants et fédérations du Parti socialiste. Il se chargera entre autre de l’organisation des meetings.
Source: VONews

Macron représente la nouvelle – dernière ? – étape de la déliquescence du système politique européen. Français grâce à une carte d’identité, il appartient surtout à la famille apatride des fossoyeurs de l’Occident. Sa tante se nomme Angela Merkel, sa grand-mère (morte dans un accident) se nommait Hillary Clinton et son grand frère Justin Trudeau. Tous ridicules cache-sexe dissimulant maladroitement la disparition du pouvoir politique face aux forces de l’argent.

Vous avez dit " indépendance de la presse " ?

 
L’image contient peut-être : texte

Subventions annuelles accordées aux journaux par l'Etat avec NOTRE argent...