Bienvenue

Si vous avez plus de 60 ans et n’êtes pas éligible à la carte Rubis, vous pourrez l’année prochaine bénéficier d’un Pass’ local vous permettant de voyager gratuitement sur 14 lignes de bus. Val-et-Forêt.

La Commission Départementale de la Coopération Intercommunale (CDCI) du Val-d’Oise, réunie vendredi 10 novembre, a émis un avis favorable au projet de Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI). Le Val d’Oise deviendra ainsi prochainement le premier département de France à avoir adopté son schéma. Sauf : Bonneuil-en-France et Enghien-les-bains !

Les explications de Mr. le Préfet :
 

ITW Pierre-Henry MACCIONI intercommunalité par vonews
val_doise_16_intercommunalits.jpg
 
 
Le Val-d’Oise est le premier département en France à avoir achevé de dessiner sa carte de l’intercommunalité. Dans le cadre de la réforme des collectivités territoriales, les 185 communes du territoire doivent en effet être rattachées en juin 2013 à une entité supérieure, communauté de communes ou agglomération.

La réforme des collectivités territoriales engagée par le chef de l’État prévoit que chaque ville devra appartenir à une intercommunalité au 1er juin 2013. Fin avril, le préfet du Val d'Oise a présenté aux élus le nouveau découpage du département. Ces derniers ont jusqu’à la mi-août pour faire parvenir leurs propositions de modifications en préfecture. Ce schéma a d’ailleurs été rejeté par de nombreux conseils municipaux qui ont un avis consultatif. C’est le cas notamment de nombreuses communes concernées par la fusion de Val-et-Forêt et du Parisis regroupées avec d’autres villes dans une « super intercommunalité » de 270 000 habitants.Le maire de Saint-Leu a fait voter un avis favorable par son conseil municipal, mais de nombreux élus saint-loupiens se sont abstenus en faisant valoir une absence d'information sur le projet.

mediacarte.jpegDepuis le 1er juillet, une carte et un tarif uniques sont mis en place dans toutes les médiathèques et bibliothèques du territoire de Val-et-Forêt.

La Communauté d’agglomération a mis en œuvre un principe désormais simple de tarif unique d’abonnement à la lecture publique.

Désormais, depuis ce 1er juillet, 5 euros suffisent aux habitants du territoire intercommunal pour emprunter près de 100 000 livres, 7 000 bandes dessinées, 15 000 CD, 2 000 DVD et 650 partitions de musique disponibles dans le réseau des sept bibliothèques et médiathèques intercommunales de Val-et-Forêt.

Des médias accessibles à tous dans l’agglomération de Val et Forêt. A partir du 1er juillet, 5 € suffiront aux habitants de la communauté pour se procurer la «médiacarte » valable un an. Cette carte donne un accès illimité à sept bibliothèques et médiathèques..  Etablissements : médiathèque André-Malraux (Ermont), bibliothèque les Passerelles (Ermont), médiathèque Maurice-Genevoix (Eaubonne), bibliothèque Albert-Cohen (Saint-Leu-la- Forêt), bibliothèque A.-David-Neel (Saint-Prix), bibliothèque pour tous (Le Plessis-Bouchard), bibliothèque Victor-Hugo (Montlignon).

Communauté d'Agglomération Val-et-Forêt - 04/06/2010 

La Communauté d'Agglomération poursuit sa volonté d'offrir un accès commun à la culture pour toute la population du territoire en mettant en place une tarification unique pour les adhérents des bibliothèques et médiathèques de Val-et-Forêt, dès le 1er juillet.

VONews  (12/01/2010 18:39)

Alors que Taverny et Bessancourt ne sont pas encore décidées à rejoindre Val-et-Forêt (Eaubonne, Ermont,…), celle-ci regarde plus à l’est. Lors de la traditionnelle cérémonie des vœux, le sénateur-maire UMP d’Ermont, Hugues Portelli, a expliqué qu’il s’employait « de toutes ses forces » pour rapprocher sa communauté d’agglomération avec sa voisine, la CAVAM  (Deuil-la-Barre, Montmorency, Saint-Gratien…). ...

Depuis le 1er janvier 2010, la lecture publique est devenue une compétence à part entière de Val-et-Forêt. Un intérêt évident des intercommunalités est la mise en commun de moyens. C'est pourquoi nous nous sommes réjouis de l'adhésion de Saint-Leu à l'intercommunalité.
 
Val et Forêt va procéder à la mise en place d’une carte d’abonnement unique pour toutes les bibliothèques et médiathèques de la Communauté d’Agglomération. Cette carte permettra à tout résident  d’accéder par un paiement unique, et donc un tarif unique, à toutes les bibliothèques et médiathèques de Val-et-Forêt. Cette nouvelle étape dans la vie de l’intercommunalité permettra d’offrir à l’ensemble de la population un accès égal à la lecture publique et à terme une tarification unique.
 
Les bibliothèques et médiathèques de la Communauté d'agglomération étant ouvertes à tous les résidents, était-il vraiment utile que Saint-Leu se dote  à grands frais d'une médiathèque ? Qu'en pensent les contribuables saintloupiens ?

Aujourd’hui, le territoire de Val-et-Forêt est composé des villes d’Eaubonne, d’Ermont, de Montlignon, Saint-Prix, du Plessis-Bouchard et de Saint-Leu-la-Forêt. Avec le départ de Franconville et l’intégration de Saint-Leu-la-Forêt en janvier 2009, la communauté d’Agglomération évolue.