Bienvenue

La réforme des collectivités territoriales engagée par le chef de l’État prévoit que chaque ville devra appartenir à une intercommunalité au 1er juin 2013. Fin avril, le préfet du Val d'Oise a présenté aux élus le nouveau découpage du département. Ces derniers ont jusqu’à la mi-août pour faire parvenir leurs propositions de modifications en préfecture. Ce schéma a d’ailleurs été rejeté par de nombreux conseils municipaux qui ont un avis consultatif. C’est le cas notamment de nombreuses communes concernées par la fusion de Val-et-Forêt et du Parisis regroupées avec d’autres villes dans une « super intercommunalité » de 270 000 habitants.Le maire de Saint-Leu a fait voter un avis favorable par son conseil municipal, mais de nombreux élus saint-loupiens se sont abstenus en faisant valoir une absence d'information sur le projet.