Bienvenue

20140311 Christian Malacain verticalCommuniqué de Christian Malacain, conseiller municipal de Saint-Leu-la-Forêt

 

A la suite de mon élection comme conseiller municipal RBM de Saint-Leu-la-Forêt, une de mes premières actions a été d'écrire à l'autorité de tutelle de la médiathèque Georges Pompidou pour obtenir une meilleure représentativité des courants politiques dans le choix des abonnements aux journaux et magazines souscrits par Val-et-Forêt.

La réponse de M. Xavier Haquin, Président de Val et Forêt, peut être résumée comme suit : « Circulez, il n'y a rien à voir ! Tous les courants de pensée sont représentés dans nos médiathèques ».

 

Soyez informés que je suis en total désaccord avec une telle affirmation ! Il y a même une absence flagrante (que chacun est à même de constater) des organes de presse défendant des idées nationales, patriotes, souverainistes, populaires. Soit M. le Président de Val-et-Forêt ne met jamais le pied dans ses médiathèques, soit il a choisi de me traiter par un insultant et mensonger mépris.

 

Soyez informés de la dernière en date des insultes de nos médiathèques envers le débat d'idées démocratique et les citoyens de Saint-Leu la Forêt : le livre d'Eric Zemmour, « le suicide français », qui bat tous les records de vente, ne sera pas acheté par les médiathèques de Val et Forêt et ne sera donc pas mis à disposition des citoyens. Voilà l'objectivité à la mode UMPS !

Pourquoi cette censure ? Eric Zemmour analyse en 517 pages la déconstruction de la France menée alternativement en 40 ans par la droite et la gauche. « Ce vaste projet subversif connaît aujourd'hui ses limites. Il est temps de déconstruire les déconstructeurs ». Eric Zemmour en fait trembler beaucoup. Voilà pourquoi il est censuré.

Au nom des Saintloupiens que je représente, j'appelle respectueusement M. le Maire de Saint-Leu à intervenir en tant que 1er vice-président de Val et Forêt en charge des finances, de l'administration générale et de la culture pour faire cesser ce scandale des médiathèques politiquement alignées.