Bienvenue

Dans une interview au Journal La Tribune, Augustin de Romanet, Pdg d'Aéroport de Paris (ADP), fait part de son souhait de construire un nouveau terminal à Roissy, accueillant 30 et 40 millions de passagers supplémentaires par an [voir article]« Mais à quel prix ? », s'inquiète Sébastien Meurant, fraichement élu président de l'Association de communes pour la protection de l'environnement et la limitation des nuisances aériennes (APELNA). 

Les 3 candidats à la mairie de Saint-Leu conviennent avec Bien Vivre à Saint-Leu qu'il est indispensable de mettre en place un règlement local de publicité (RLP) afin de réduire le nombre et la taille des panneaux publicitaires. Cela est à faire évidemment en tenant compte des besoins des commerçants de Saint-Leu, mais il s'avère que très peu, vraiment très peu, de panneaux publicitaires sont des publications des commerçants locaux.

Ce RLP ne figurait pas dans le programme écrit de M. Dubertrand, mais il a été présenté et décrit pendant sa réunion publique ce mardi 18 mars devant une assemblée nombreuse.

Dans ces conditions, nous formons des voeux pour un grand nettoyage de nos deux grandes avenues (av. Jean Rostand et bd André Brémont).

   = = >>> Voyez "Avant" et "Après" : l'efficacité d'un Règlement Local de Publicité               

70 % des piles et accumulateurs finissent dans la nature ou les ordures ménagères (incinération ou décharge ensuite) ! Or, ceux-ci contiennent des métaux lourds toxiques et nocifs pour l'environnement. Il est donc impérieux de ne pas les mélanger à nos ordures ménagères et favoriser leur recyclage. Pour ce faire, pensez à utiliser l'une des 5 bornes destinées à la collecte des piles usagées installées en mairie, aux Services techniques (square Wanda Landowska), au CCAS, aux Dourdains et à la médiathèque Georges Pompidou.

Les associations de riverains souhaitent que Roissy soit aligné sur ses concurrents européens en nombre de vols sur la nuit (8 heures consécutives), soit une réduction d’environ 50% du nombre de mouvements. Cette mesure devra être complétée par une optimisation des procédures de vols qui contribuent aussi à la réduction des nuisances telles, une alternance de l’utilisation des doublets, l’élimination des avions les plus bruyants, la descente douce systématique, domaine ou Roissy CDG est aussi en retard sur ses concurrents...
 

Le GIEC continue à faire de la politique au lieu de faire de la climatologie. Rappelons que le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) est une émanation des gouvernements qui veulent pour des raisons économiques faire baisser le consommation des énergies fossiles. Rappelons aussi que plus de 30 000 "experts" ou "spécialistes" liés au Protocole de Kyoto vivent de la question du réchauffement climatique et de l'émotion qu'elle suscite. On se souviendra aussi du scandale qui a secoué le GIEC en 2009 lorsque des mails sur le trucage de l'information par les responsables du GIEC ont été dévoilés (Climategate )

Europe 1, l'interview par Benjamin Petrover du physicien François Gervais

À mesure que la crise prend son ampleur et oblige les uns et les autres à couper dans le luxe, tailler dans les dépenses et envisager quelques économies, l’écologie de combat prônée par les Duflot, Batho et autres sous-marins collectivistes apparaît pour ce qu’elle est : un bon gros boulet économique dispendieux....

« On » peut s’étonner que la Mairie de Saint Leu privilégie le bien d'intérêts privés au détriment du bien commun :

l1040209web.jpgDes saint loupiens, lors de la dernière réunion de quartier de la Plaine, le mardi 2 avril, se sont étonnés de voir de nouvelles constructions disposant d'un accès sur le Boulevard André Brémont (une première ?), un imposant panneau publicitaire sur le parking de ces maisons, le tout juste avant (après) l’arrêt du bus.

Ils ont mis en avant les dangers de telles réalisations sur une avenue très passante, ce qui pose la question de la pertinence de la délivrance des autorisations nécessaires.

Aucune explication, aucune réponse, n’a été donnée par Monsieur le Maire ou par les adjoints concernés (adjoint aux travaux et adjoint à l’urbanisme) qui soit de nature à calmer les inquiétudes des personnes présentes.

C’est bien dommage, car le contexte politique actuel, la période pré-électorale, rendent les électeurs de plus en plus « méfiants » vis à vis des élus quels qu'ils soient. Un peu plus de transparence et de sens du bien commun seraient les bienvenus à Saint Leu.

Lors de la préparation du PLU, nous avions attiré l'attention de M. Meurant, maire de Saint-Leu, sur notre souhait de voir réduit drastiquement l'affichage publicitaire dans les avenues et rues de notre ville. Ce n'était pas le rôle du PLU, nous a alors affirmé M. Meurant, nous promettant que l'affaire serait réglée après le PLU.

M. le Maire vient de nous informer que la Ville a confié à un cabinet spécialisé, Cadre et Cité, la mission de piloter l'élaboration d'un Règlement Local de Publicité. Le diaporama ci-dessous réalisé par le cabinet sélectionné nous donne les plus grands espoirs sur le méga coup de balai qui pourrait être réalisé sur l'affichage publicitaire à Saint-Leu :

Les lundis, mercredis et vendredis de 13h30 à 17h30 et le samedi de 9h à 13h.
Services Techniques de Saint-Leu : 10, rue Emile Aimond   Tél. : 01 30 40 22 00

On a l'impression que chaque mois qui passe voit installer sur Saint-Leu un nouveau panneau publicitaire sur l'une ou l'autre des grandes artères de Saint-Leu, le Boulevard André Brémond et l'Avenue Jean Rostand. Ce sont les deux grandes voies d'accès à Saint-Leu. La pollution visuelle par les panneaux publicitaires, grands ou petits, est de plus en plus obsédante. Saint-Leu ne doit pas ressembler à la N14 !

philippe_15k.jpgNous renouvelons notre appel à Monsieur Meurant, maire de Saint-Leu.

Monsieur le Maire, nous vous en prions, faites retirer ces horribles panneaux, petits et grands, qui défigurent notre ville.

Philippe Fabre, Président de Bien Vivre à Saint-Leu.

Ecrivez vous aussi à M. le maire de Saint-Leu.
C'est ici: http://www.saint-leu-la-foret.fr/contact.htm

Hier 1er février, un nouveau panneau publicitaire énorme vient d'être posé à Saint-Leu sur le boulevard André Brémond qui mène de Taverny à Saint-Leu. Ceci est d'autant plus étonnant que M. le Maire nous a affirmé récemment être sensibilisé au sujet.

 l1040209web.jpg

Ce genre de panneau qui impose à tous une pollution visuelle de plus est sujet à autorisation de la mairie. Quelle est donc cette règlementation qui laisse proliférer autant de panneaux publicitaires ? L'appat du gain n'a t-il pas comme limite la destruction des paysages de notre ville ?

La publicité prend une part croissante dans nos sociétés suscitant des réactions de plus en plus négatives de la part de nos concitoyens. Selon un sondage Ipsos datant du 13 novembre 2007, 79% des français jugent la publicité envahissante et 58% agressive.

De plus en plus de villes dans le monde bannissent les panneaux publicitaires de leurs villes pour des raisons esthétiques et d’amélioration du cadre de vie. Sauvons Saint-Leu !