Bienvenue

Certains endroits ont été assainis. D'autres sont au contraire plus bariolés encore.

Saint-Leu la Forêt:
des tagueurs à l'école.

"Les murs et les façades recouverts de dessins multicolores. Une bien mauvaise surprise attend les élèves et les instituteurs de l'école du Village de Saint-Leu la Forêt à la rentrée. La semaine dernière, l'établissement a été tagué par des jeunes.
... Agés de 18 ans, ils ont été trouvés en possession de 26 bombes de peinture. Ils ont été placés en garde à vue."

"L'école aurait subi des dégâts d'une valeur de 57 000 F."

 

Photographié le 31-12-2001.
Place Cyrille Leconte.
Bâtiment de la gare Sncf de St-Leu la Forêt.
Photographié le 15-12-2002.
Un an après, rien n'a changé.

Fin 2005. Les tags sont encore plus impressionnants. Ils couvrent le mur entier.

2007: Tout l'environnement de la gare est couvert de tags.  La Gare elle-même
est l'objet de soins attentifs. Elle vient d'être fraichement repeinte.

 

Photographié le 13 août 2003.

Vandalisme sur un bâtiment municipal: le mur Sud de la piscine de Saint-Leu est taggé sur toute sa longueur.

La Mairie a-t-elle porté plainte ?

2007: Le bâtiment a été nettoyé et repeint. 

 

La lutte contre les tags s’intensifie à Pontoise !
La Ville vient d’acquérir une « aquagommeuse ».

Les Pontoisiens ont désormais une alliée de poids dans la lutte contre les tags. Dans le but de parfaire son dispositif de détagage et nettoyer les mobiliers urbains, elle a acquis une aquagommeuse dont les Pontoisiens ont pu récemment découvrir les prouesses.
Fini les tags quasi définitifs sur les paneaux de signalisation, les feux tricolores, les poubelles, les abris…
Montant de l’acquisition : 23 000 Euros.

Gommeuse de tags en service