Bienvenue

advocnar.jpgA l'occasion du rassemblement de samedi contre les nuisances aériennes nocturnes, l'Advocnar vient créer sa page sur Facebook. Elle sera particulièrement utile pour informer toujours mieux les riverains de Roissy. Voici son adresse : http://tinyurl.com/5sy843q
Bien Vivre à Saint-Leu soutient évidemment cette action contre les nuisances aériennes !

avion2.jpgLa ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé la mise en service "du dispositif de relèvement de 300 mètres des trajectoires pour Paris-Orly et la configuration face à l'Ouest de Paris-Charles de Gaulle et du Bourget" à l'automne 2011.
 

avion.jpgCinq mesures-phare annoncées par la Ministre des Transports:

- l'extension progressive des interdictions d'atterrissage et de décollage à Roissy, entre 22 heures du soir et 6 heures matin, pour les avions les plus bruyants ;
- le relèvement de 300 mètres des altitudes de vol à l'approche de la région parisienne et au recul des points de virage ;
- un rééquilibrage du trafic entre les pistes nord et sud pour mieux tenir compte des spécificités des zones survolées : résidentielles ou agricoles ;
- l'adoption par les avions de descentes en profil continu, dans un premier temps la nuit, sous réserve du respect des conditions de sécurité ;
- l'adoption d'une nouvelle trajectoire de décollage la nuit pour éviter les zones très urbanisées de l'ouest de Roissy.

Un grand merci aux associations de riverains qui ont obtenu ces résultats (Advocnar,...).

A l’étude depuis plusieurs années, la proposition de reporter l’ensemble des vols de nuit de Roissy sur le nord du département,moins urbanisé, a été abandonnée.

Le Parisien 07-07-2010

avion.jpg "Monsieur le Préfet de Région

Suite aux problèmes posés par l'enquête publique liée au relèvement du dernier palier avant prise de l'ILS, vous avez pris l'initiative de créer le Comité Régional de Concertation (CRC). Les associations dénoncent depuis de nombreuses années le manque de concertation entre les acteurs du trafic aérien, les pouvoirs publics et les représentants associatifs. Nous saluons donc cette initiative et nous espérons qu'elle sera, enfin, le préalable à une véritable négociation vers une réduction substantielle et durable des nuisances aériennes sur la région la plus urbanisée du territoire français.

Lors de la réunion du 4 juin du CRC, le manque de pertinence et de corrélation des indicateurs utilisés avec la gêne réelle des populations survolées, a été mise en évidence par les associations. En conséquence, vous avez demandé aux associations participantes qu'elles proposent des indicateurs avec lesquels devra travailler la DGAC.

Toutes les associations qui participent au CRC sont membres de la Convergence Associative. C'est donc au nom de ce regroupement associatif que nous répondons à votre demande".
(NDLR: Bien Vivre à Saint Leu est membre de ce regroupement)....

"Nous avons découvert les bienfaits d’un ciel sans avions, sans bruit et sans pollution"....

avion.jpgIls ont chanté la «Roissyllaise», une parodie de la «Marseillaise», pour protester contre les nuisances aériennes. Vétus de T-shirt rouges avec des inscriptions «Stop vols de nuit» et «Stop airport expansion» entre 150 personnes selon la police, et 450 selon les organisateurs, ont manifesté ce samedi en chantant à l'aéroport de Roissy.

Cette manifestation n'était pas la seule. Dans toute l'Europe, ce samedi 16 mai est une journée d'action contre les nuisances. Des manifestations similaires devaient ainsi avoir lieu dans les aéroports de Londres, Dublin, Francfort, Bruxelles et Amsterdam, à l'initiative de l'Union européenne contre les nuisances aériennes (UECNA).

«Nous avons choisi le jour du concours de l'Eurovision pour montrer que le problème des nuisances aériennes n'est pas uniquement français mais européen», a expliqué à l'AFP Alain Péri, vice-président de l'Advocnar (Association de défense contre les nuisances aériennes), l'une des associations françaises participant à ce mouvement.

«A Roissy, il y a entre 165 et 170 vols de nuit par jour de 22H00 à 6H00, alors qu'il existe un couvre-feu à l'aéroport d'Orly et des mesures très strictes à Londres. On ne peut pas accepter que la priorité soit donnée à la puissance économique au détriment de la santé des riverains», a-t-il ajouté.

En septembre dernier, 94 communes proches des aéroports de Roissy Charles-de-Gaulle et du Bourget avaient tenu un conseil municipal géant place du Trocadéro à Paris. Parmi les élus présents, Yves Duteil avait réagi au micro du Parisien.fr (Voir la vidéo en cliquant ici). Les élus avaient voté symboliquement une délibération pour l'arrêt des vols de nuit.

Le Parisien 16.05.2009

Sébastien Meurant s’engage dans la lutte contre les nuisances aériennes. Nouvellement élu vice-président de l’Association des communes d’Ile-de-France pour la protection de l’environnement et la limitation des nuisances aériennes (A.P.E.L.N.A.), il va contribuer à renforcer le rôle de cette structure créée par les élus de la Vallée de Montmorency en 1992. A l’instar des riverains de Roissy-Charles de Gaulle, l’association demande notamment la réduction significative des vols de nuits.

bitume.jpgLa vitesse des voitures accroît le bruit de roulement et crée des nuisances sonores que l’on cherche à diminuer car il s’agit d’une vraie pollution.

Si les murs ant-bruits se développent avec des formes de plus en plus sophistiquées pour absorber les ondes sonores polluantes,  le laboratoire transport environnement de l’INRETS, l’institut national de recherche sur les transports et leur sécurité, précise qu’en dessous de 40 km/h ce sont les bruits issus du moteur qui prédominent, mais au-delà, ce sont les bruits qui proviennent de la liaison entre le véhicule et la chaussée. Aussi, la qualité du revêtement de cette dernière prend de l’importance dans la lutte contre le bruit.

nuisancessonores.jpgILS VEULENT juste pouvoir dormir en paix. Pas simple en effet d’y arriver dans le brouhaha des décollages et des atterrissages… même en comptant les avions. « Mes trois enfants de 8, 12 et 15 ans sont réveillés plusieurs fois par nuit, ils sont fatigués et ont du mal à se concentrer en classe. Moi je mets des bouchons d’oreille pour dormir, mais ça ne sert à rien, assure cette habitante de Saint-Leu-la-Forêt (Val-d’Oise), installée depuis deux mois.

Il y a une fatigue chronique, on ne peut pas récupérer. »

Eliane Déjardin, qui vit dans la même commune, a vu le ciel se charger. « Depuis huit ans environ, ça devient infernal. Avant c’était un petit paradis ici. » Plus loin, d’autres riverains clament leur colère. « On est sacrifiés, on en a ras-le-bol. Faudra-t-il qu’il y ait des accidents d’avion pour qu’enfin on agisse ? » Saadia Cheyrouze, habitante et conseillère municipale (DVG) d’Enghien-les-Bains (Val-d’Oise), résume la situation. « La santé des gens doit passer avant l’économie. »

Le Parisien - 21/09/2008