Bienvenue

Dans une interview au Journal La Tribune, Augustin de Romanet, Pdg d'Aéroport de Paris (ADP), fait part de son souhait de construire un nouveau terminal à Roissy, accueillant 30 et 40 millions de passagers supplémentaires par an [voir article]« Mais à quel prix ? », s'inquiète Sébastien Meurant, fraichement élu président de l'Association de communes pour la protection de l'environnement et la limitation des nuisances aériennes (APELNA). 

L'annonce par Augustin de Romanet du projet de création d'un nouveau terminal à Roissy Charles-de-Gaulle, assortie d'une progression du trafic, a été accueilli froidement par les associations. Alors que le président d'ADP avance une capacité maximale de 140 millions de passagers possibles pour la plate-forme, Sébastien Meurant, nouveau président de l'APELNA en remplacement de Yanick Paternotte, monte au créneau. « Je me demande si M. de Romanet à conscience que ce volume de passagers induit inévitablement des nuisances supplémentaires pour les riverains », s’interroge le maire de Saint-Leu-la-Forêt. Et d'ajouter : « Quelle est le nombre de mouvements attendus à l’échéance 2025 ? Une étude d’impact a-t-elle été commandée ? »

L'élu souhaite désormais pouvoir échanger avec ADP sur le dossier. « Je compte dès aujourd’hui demander un rendez-vous avec M. De Romanet afin d’avoir des éclairages sur ce projet qui, à la première lecture, semble inacceptable pour les riverains », conclut-il.