Bienvenue

Tous les panneaux publicitaires installés à l’entrée des villes doivent être déboulonnés, mais nombre d’élus rechignent à faire appliquer la loi.

Source: Le Parisien:

Entree dans St Leu 800

LE COUPERET de la loi est tombé cette nuit à minuit et une seconde. Depuis aujourd’hui, les panneaux publicitaires qui envahissent l’entrée des villes doivent être déboulonnées. « L’Union de la publicité extérieure (UPE) décompte 600 000 de ces préenseignes désormais illégales. Dans les faits, elles sont probablement plus d’un million », précise Pierre-Jean Delahousse, de Paysages de France. L’association, qui assimile les publicités à une pollution visuelle, traque tout type d’affichage hors la loi.

Sont donc interdits dorénavant les panneaux qui indiquent les garages, stations-service, hôtels et restaurants à proximité (scellés au sol, de 1,5 m x 1 m). Ils bénéficiaient jusque-là d’une dérogation parce qu’ils étaient « utiles pour les personnes en déplacement ».

Comme nous, vous vous êtes réjouis un peu vite. Cette réglementation concerne en fait les panneaux publicitaires hors des villes, avant le panneau indicateur d'entrée dans les villes. La question des enseignes publicitaires à l'intérieur des villes sera bien réglée dans le cadre du Règlement Local de Publicité en cours d'élaboration. Nous faisons nos meilleurs efforts pour motiver notre maire à être très protecteur de notre environnement saintloupien.