En 2017, les Français vont-ils reprendre leur destin en mains ?

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Et si on demandait également 1 euro par billet d’avion pour financer l’aide à l’insonorisation? 
Une vraie priorité pour les riverains d’aéroports !!!

Une taxe sur les billets d'avion pour financer le CDG Express : c’est ce qu’envisage le gouvernement dès 2017. D'un montant de 1 euro, elle serait perçue sur les passagers au départ ou à l'arrivée de Roissy Charles-de-Gaulle. Ce prélèvement rapporterait de 35 à 40 millions par an.

Les chiffres et statistiques pour l’année 2015 du Ministère de l’écologie et des associations anti-éolienne viennent d’être publiés concernant les installations d’éoliennes et les plaintes pénales qui sont associées.

 

 

Le moins que l’on puisse dire c’est que derrière l’optimisme de façade des promoteurs éoliens et de leur communicants, la conjoncture n’est pas du tout, mais pas du tout favorable à l’éolien en France. Les promoteurs ont réussi - à force de lobbying intensif et en particulier avec le soutien indéfectible du célèbre député Denis Beaupin - à déconstruire l’ensemble des règles contraignantes qui évitaient l’anarchie du développement territorial de l’éolien en France : suppression de la règle des 5 mâts, suppression de la ZDE, libéralisation du tarif de rachat subventionné, etc…

 

Les riverains de l’A115 militaient depuis un an et demi pour l’abaissement de la vitesse sur cette autoroute reliant l’A15 à l’A115, où défilent chaque jour entre 60 000 et 76 000 véhicules. Ils applaudissent donc la décision du Premier ministre d’abaisser à partir du 4 juillet prochain la vitesse sur 46 km d’autoroutes en Ile-de-France. Une mesure destinée à lutter contre la pollution et les bouchons, ainsi qu’à réduire le nombre d’accidents.

Mais les riverains de l’A115 en sont persuadés. Abaisser la vitesse de 110 à 90 km/h sur cet axe, permettra aussi de réduire les nuisances sonores. Dans le sens Paris-Province, les nouvelles limitations seront expérimentées entre l’échangeur A 15-A 115 et la sortie 3 Saint-Leu - Le Plessis-Bouchard. Dans le sens province-Paris, elles concerneront la portion séparant la sortie 4 Taverny-Beauchamp et la sortie 2 Ermont - Le Plessis-Bouchard.

Communiqué de Presse de la Fédération Environnement Durable  

Paris le 31 mai 2016

Les promoteurs éoliens,  relayés par les élus  du groupe Europe Écologie les Verts et plus particulièrement  le député Denis Baupin et la sénatrice Marie Christine Blandin, ont réussi à interdire aux architectes des bâtiments de France la  possibilité de contrôler   les implantions  d' éoliennes qui massacrent le territoire et le patrimoine des Français.
 
 Le 26 mai 2016, dans  le cadre de l’examen en seconde lecture du projet de loi dit "CAP" (Création, Architecture et Patrimoine), les sénateurs ont retiré l'amendement(*)  qui leur  aurait permis  de donner un avis sur le bienfondé de la construction d’éoliennes  géantes dans un rayon de 10 km autour des monuments historiques.

L’ADVOCNAR poursuit ses réunions de présentation du Dossier Noir du Transport Aérien et vous propose de participer à l’une des réunions publiques qu’elle organise au mois de juin :

Lundi 13 juin 2016 à 20h
MONTIGNY-LÈS CORMEILLES
Salle René-Char - Complexe Léonard-de-Vinci - Rue Auguste Renoir

Mercredi 15 juin 2016 à 20h30
SAINT-BRICE-SOUS-FORÊT
Salle la Vague - 5 bis rue de la Forêt

 

Plus d’informations : http://www.advocnar.fr/art_dossiernoirdutransportaerien.html

La distribution des sacs se fait à la Croix-Blanche, uniquement du lundi 21 mars au samedi 23 avril inclus les lundis, mercredis, vendredis après-midi de 13 h 30 à 17 h 30 et samedi de 9 h à 13 h.

La collecte des végétaux « en porte à porte », aura lieu tous les lundis du 1er avril au 15 décembre inclus. Ces déchets doivent être déposés sur la voie publique à partir de 20 h la veille du jour du ramassage dans des poubelles rondes d’environ 70 l sans roulettes ni couvercle, en fagot inférieur à 1 m de long correctement ficelé ou dans des sacs en papier TRI ACTION.

Sinon, vous pouvez les transporter à la déchetterie de Bessancourt (route de Pierrelaye, CD 191) ouverte tous les jours de 10 h à 18 h, et jusqu’à 20 h du 1er avril au 30 septembre.

Le Dossier Noir du Transport Aérien, rédigé en collaboration avec plusieurs associations dont l’ADVOCNAR, et publié au nom de la Convergence Associative, dénonce un certain nombre de contre-vérités véhiculées par les acteurs du transport aérien concernant les émissions de gaz à effet de serre et de polluants chimiques de ce secteur, mais aussi les mensonges en termes de créations d’emplois. 

Afin d’en débattre et de répondre à vos questions, l'ADVOCNAR organise à la réunion publique qui se tiendra le :

Lundi 4 avril 2016 à 20h30
Salle des fêtes d’Eaubonne (95)
Hôtel de ville - 1 rue d’Enghien

Contre l’avis du Sénat, avec le soutien actif d’Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication,  67 députés principalement PS et EELV viennent de cautionner  le massacre des paysages et du patrimoine culturel de la France, en faisant retirer l’article (article 33 bis A) exigeant un avis de conformité de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) pour les projet éoliens en covisibilité dans un périmètre de 10 km avec un monument classé ou inscrit, ou avec un site patrimonial protégé.

Vous trouverez en pièces jointes :

- La liste de ces 67 députés, 49 socialistes, 12 Europe Ecologie les Verts, 3 PSL Nouveau Centre, 1 Union des Radicaux Centristes indépendants et démocrates, 1 rassemblement pour la Polynésie

- La liste nominative alphabétique des 8.814 signataires de la pétition de la FED pour demander aux députés de soutenir l’amendement voté par le Sénat. 

Juste pour situer le degré de paranoïa des plus virulents détracteurs du véhicule diesel, il faut leur révéler les données de l’industrie maritime qui a démontré qu’en considérant la taille des moteurs et la qualité du carburant utilisé, les 15 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble du milliard (en 2010) d’automobiles de la planète. Vous savez ces jolis porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines délocalisées aujourd’hui, ils brûlent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller et retour entre l’Asie et l’Europe. Ces malheureux 15 navires font partie d’une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires qui sillonnent les mers.

( photo réelle St jean d’Angély Charentes – Abbaye Royale St jean Baptiste patrimoine UNESCO)
Des centaines de sites classés, des milliers  de petits villages historiques , des parcs naturels sont en cours de destruction   par 20.000 éoliennes géantes

Le Sénat   français tente de s'opposer à ce massacre !!!!

Sauvetage du patrimoine historique de la France massacré par les éoliennes géantes
La Fédération Environnement Durable propose de soutenir le Sénat en signant cette pétition
http://petitions.eolinfo.fr/ 

Le Règlement Local de Publicité a été voté au conseil municipal du 10 décembre 2015. L'association Bien vivre à Saint-Leu a pris part à l'enquête publique en apportant ses commentaires au commissaire-enquêteur. Elle regrette que si peu de personnes se soient senties concernées par ce sujet qui aura un impact très grand sur la suppression des pollutions visuelles affectant les paysages de Saint-Leu. Elle a demandé à M. le Maire de bien vouloir prendre les dispositions les plus sévères possibles en vue de la suppression du plus grand nombre des publicités polluant actuellement les grandes artères de notre ville.

Voici l'extrait du compte-rendu du conseil municipal.

IX  - Approbation du Règlement Local de Publicité (R.L.P.) - (question n° 15-08-09)

Par délibération du conseil municipal n° 14-06-04 du 24 septembre 2014, la commune de Saint-Leu-la-Forêt a décidé de prescrire l'élaboration d'un Règlement Local de Publicité (RLP). Cette décision tient aux préoccupations environnementales actuelles et aux nouveaux textes réglementaires en vigueur.

Conformément à l'article L. 300-2 du code l'urbanisme, le conseil municipal a également, lors de sa séance du 24 septembre 2014, fixé les modalités de concertation selon les conditions suivantes :