Bienvenue

Extrait d'une analyse de Raphaël Jodeau trouvée sur le Défi culturel :

"L'art contemporain est un échec. Il n'intéresse qu'une très faible partie de la population et ne parvient à prospérer que grâce à deux atouts : le scandale qu'il provoque volontairement, et le soutien financier de l'État. Le jour où l'art traditionnel et l'art contemporain seront mis à égalité devant l'impôt, le jour où ils seront à égalité de traitement dans les salons, ce dernier s'effondrera misérablement devant la magnificence de son concurrent. Mais la politique actuelle, qui se cramponne à son idéologie soixante-huitarde périmée, est de confiner l'art traditionnel dans les musées, de le circonscrire au passé. D'une puissance financière titanesque, l'art contemporain peut alors museler son adversaire en invoquant la liberté d'expression, car entre le faible et le fort, c'est la loi qui protège, et la liberté qui opprime.

L’école de musique de Saint-Leu ne manque pas de ressources. Après avoir proposé un stage d’initiation à la musique assistée par ordinateur, elle programme une formation autour des musiques traditionnelles d’Irlande, de Bretagne, des Balkans qui se déroulera du vendredi 24 juin au dimanche 26 juin. Pour y participer, il faut avoir pratiqué un instrument de musique au moins pendant 2 ans. Tous les instrumentistes (sauf les pianistes) peuvent faire acte de candidature. Ce stage animé par Lucie o’Flynn et Pierre Beaugitte se clôturera par un concert.


C’est aux confins du Berry et du Poitou, terres d’abbayes, que vous trouverez le Centre grégorien Saint Pie X, à Mérigny, quelque part dans une paisible campagne, entre l’abbaye de Fontgombault et l’abbaye de Saint Savin. C’est le Parc Naturel Régional de la Brenne. Depuis 1997, Le Centre grégorien Saint Pie X s’efforce de travailler à préserver et promouvoir l’extraordinaire patrimoine musical, liturgique et culturel constitué pendant seize siècles dans les églises catholiques. Parmi toutes les formes d’Art Sacré, il en promeut deux, le chant grégorien et l’accompagnement à l'orgue, qui offrent à l’homme d’aujourd’hui quelques-unes des richesses spirituelles dont il ressent si fort le besoin. Centre grégorien Saint Pie X.

Un aperçu photographique a été réalisé en deux visites (janvier et avril 2009) conjointement par M. Francis Cahuzac (Commission Françaisepour la protection du patrimoine historique et rural), M. Philippe Fabre (Association Bien Vivre à Saint-Leu) et M. Fabien Didier (Université de Cergy-Pontoise).

Prenez-en connaissance en cliquant  ICI

L'idée de sauvegarde et de valorisation du patrimoine s'est très largement développée en France ces dernières années. C'est dans cette optique que l'association Bien vivre à Saint-Leu s'est intéressée à la restauration et à la sauvegarde du patrimoine saint-loupien. Dès avant les dernières municipales, le moment lui a semblé favorable à l'élaboration d'un projet, car cette volonté de protection du patrimoine fut très largement reprise par la majeure partie des listes candidates aux dernières municipales.
 
Un projet de restauration de plusieurs fontaines et croix de la ville fut établi par notre association. Après les municipales, le projet fût approfondi dans un document assez détaillé de 26 pages. A trois reprises,  à des étapes différentes de son avancement, le projet fut approuvé par le Maire.


Le dossier complet peut être adressé par courriel aux personnes intéressées sur simple demande à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                      

Le Syndicat d'initiatives de Saint-Leu organise une journée-découverte de notre ville

 

Un accueil exceptionnel pour la découverte guidée de patrimoines majeurs, historiques, artistiques et naturels.   

Deux balades attrayantes dans le village ancien, en découverte guidée d'une durée d' 1 heure ou 2 heures, départs au fur et à mesure des inscriptions;

 et une randonnée de qualité guidée dans la très belle forêt de Montmorency, de 12km environ, départs à 9h et à 14h.

Le plaisir d'une découverte guidée, avec l'avantage de commerces et de services attentifs aux besoins des visiteurs, dans un territoire où « il fait bon vivre ».            

Un programme « sur mesure » de 9h à 18h30 :

·         Accueil  des visiteurs à « Claire Fontaine » près de la gare, avec présentations

                    =  des richesses locales et  des services en place sur la ville;

                    =  des prestations proposées sur cette journée;

·         Présentation des circuits organisés sur la journée, avec plans et documents d'accompagnement.

Accueil en « porte ouverte »  pour départs en groupes guidés sur circuits « au choix ».

Au retour des balades – randonnées :  recueil d'avis et de suggestions – propositions pour actions futures …... .

Inscriptions :

·         Contacts :  téléphone : 0172535737   
    e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

·         Tous renseignements au Forum des associations le dimanche 12 septembre, au gymnase Jean Moulin, sur le stand du S.I.

 

N.B. Cette action est organisée dans le cadre d'une étude des « atouts et faiblesses du tourisme à St.-Leu-la-Forêt », engagée avec le Comité départemental du tourisme et des loisirs du Val d'Oise et avec l'Union départementale des O.T.S.I. du Val d'Oise. Elle bénéficie de l'appui du Comité départemental de la randonnée pédestre et de la participation des partenaires locaux.

Siège social : en mairie de Saint-Leu-la-Forêt
Adresse postale : 16, av. des Tilleuls – 95320 St.-Leu-la-Forêt    
Tél. : 01 34 15 23 75      Port. : 06 67 92 48 80

                                                                                                                                             

Or donc il paraîtrait, c’est la thèse officielle des princes qui nous gouvernent, que « le Français de souche » n’existe pas.... De qui se moque-t-on ?...

Par Jacques Trémolet de Villers.....

Saint-Leu-La-Forêt- Terre d’Empire est une association historique et culturelle régie par la loi de 1901. Elle a pour objectifs de faire connaître et valoriser le patrimoine napoléonien par tout moyen utile : audiovisuel, articles de presse, conférences, expositions, participations à des manifestations locales ou extérieures, etc…

Elle vient de mettre en ligne son nouveau site web:
http://saintleuterredempire.fr

Una Voce L'association Una Voce, qui a un bureau à Saint-Leu, vient de remettre au pape Benoît XVI un rapport sur l'état d'avancement de l'application de sa directive de 2007 visant à faciliter l'usage de la messe latine grégorienne par les paroisses catholiques (Motu proprio Summorum Pontificum).

Voir la photo de cet entretien et le texte de ce rapport.

Ce document est une compilation de rapports provenant d'associations Una Voce dans plus d'une trentaine de pays. Concernant notre pays et plus particulièrement le diocèse du Val d'Oise, celui-ci est  notablement en retard dans l'application du texte du Vatican. Très peu de lieux de culte offrent actuellement cette liturgie traditionnelle aux fidèles catholiques valdoisiens. La paroisse de Saint-Leu ne la propose pas. Les lieux de culte les plus proches de Saint-Leu sont Saint Mathias de Pontoise, Saint Georges de Belloy-en-France et Sainte Honorine de Conflans.

C'est à Saint-Leu-la-Forêt que l'association Una Voce France gère son site web et notamment sa boutique entièrement consacrée au chant grégorien.

 

logosaintleu.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voici venu le temps des budgets  des communes.  Le temps de prendre du recul pour préparer l'avenir. Le temps de la réflexion, le temps des choix. 

Qu'attend-on typiquement d'une mairie de droite ? Chacun aura sa réponse à cette question. Mais le temps des budgets est aussi celui de la parole donnée aux contribuables. Et les contribuables n'aiment pas qu'on dilapide leur argent.
 
Un retour sur le passé récent nous a conduits à dresser - à partir des journaux municipaux - la liste des "fêtes" organisées au cours de l'année passée. Cette liste en est donnée ci-dessous. (lire la suite...). Elle est éblouissante. Les "fêtes" se sont succédées dans un tourbillon incessant et à n'en pas douter très couteux. 
 
Mais dans quel but ? Il y a eu erreur de casting. Saint-Leu n'est pas Versailles. Saint-Leu est une petite ville tranquille  et qui souhaite le rester. "Un village," diront certains, de la vallée de Montmorency, adossé à la forêt. Les électeurs de M. Meurant (notre association l'a soutenu aux dernières élections) ne se sont pas reconnus dans ce nouveau rythme imposé à la ville. De ces "fêtes", que reste-t-il aujourd'hui , sinon des chiffres sur le talon des chéquiers municipaux. L'année prochaine, le 14 juillet et la fête patronale de "Saint-Leu" pourraient suffire !
 
Notre association aimerait connaître le coût total de ces fêtes pour l'année passée et propose qu'un changement de priorités permette de consacrer un budget équivalent ou presque à l'embellissement de Saint-Leu, à la sauvegarde et à la restauration de son patrimoine historique, religieux et culturel. Le patrimoine est une valeur sûre. L'investissement dans le patrimoine est un hommage rendu à nos aïeux et des pierres posées pour marquer notre confiance dans l'avenir.
 
Des propositions ont été faites en ce sens à la mairie par l'association Bien Vivre à Saint-Leu. M. le maire et les adjoints concernés les ont accueillies avec intérêt et bienveillance.  Continuons dans cette voie...