Bienvenue

En 1933, du côté de Saint-Leu-La-Forêt, dans le Val-d’Oise, une femme, immense claveciniste du nom de Wanda Landowska, donne l’intégrale des Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach dans son auditorium. C’est une date marquante, car à l’époque les Variations Goldberg n’étaient pas connues, elles servaient plutôt d’exercice pour les clavecinistes et les pianistes. Personne n’avait eu l’idée de jouer ses Variations en public.

​Wanda Landowska

Wanda Landowska était persuadée que cette œuvre était une des plus grandes partitions jamais composées. 8 ans après ce concert de Saint Leu La Forêt, Wanda Landowska est aux Etats-Unis, à New-York.