Bienvenue

C'est une décision que vient de prendre Bruxelles : répartir par quotas les migrants dans toute l'Europe. Il n'est donc pas question de reconduire les bateaux à leur point de départ, ni de leur interdire l'entrée dans lles eaux territoriales européennes. C'est une insulte à la souveraineté des Etats européens. C'est un signe extraordinaire donné aux migrants qui sont encore en Afrique. Les peuples d'Europe sont-ils d'accord sur une telle politique ?

 

"Les migrants qui traversent la Méditerranée pour tenter de rejoindre l’Europe devraient être renvoyés", estime la ministre britannique de l’Intérieur dans une tribune publiée mercredi par le Times.Cette prise de position intervient alors que la Commission européenne doit dévoiler le même jour un plan d’action pour faire face à la vague croissante d’arrivées de migrants par la Méditerranée. La mesure la plus contestée est l’instauration de quotas obligatoires pour répartir entre les pays européens la prise en charge des arrivants pouvant bénéficier d’un statut de réfugiés. (…)

Pour la ministre, Theresa May, qui vient d’être reconduite à l’Intérieur par le Premier ministre David Cameron, "cette instauration de quotas ne pourra qu’encourager à effectuer ces traversées dangereuses". (…)