Bienvenue

La ville a demandé à l'Etat le classement de la forêt de Montmorency en forêt de protection. La Communauté d'Agglomération Val-et-Forêt   en partenariat avec l'Office National des Forêts, réalise cet automne la plantation de 1234 chênes.

Le CME, l’arbre et la ville

Sous l’impulsion du Conseil Municipal d’Enfants, la ville fête l’arbre. L’arbre absorbe le dioxyde de carbone (CO2), gaz à effet de serre qui est en constante augmentation avec l’accroissement des activités humaines (transport, usine, consommation d’énergie…). Donc, la plantation  massive d’arbres dans le monde est un moyen pour agir efficacement contre ce type de pollution. Un hectare d’arbres peut absorber jusqu’à six tonnes de CO2 par an. Un calendrier 2009 éco-citoyen sera distribué, place de la mairie, le samedi 22 novembre. Il met en lumière les gestes simples pour sauvegarder notre planète.  Source: Dans ma ville.

Saint-Leu-ma-Forêt

La ville a demandé à l'Etat le classement de la forêt de Montmorency en forêt de protection. La forêt de Montmorency est un massif forestier de 2 200 hectares dont 1 972 hectares de forêt domaniale située sur une vaste butte-témoin de douze kilomètres de long et quatre kilomètres de large inscrite dans l'inventaire des sites et monuments naturels dont la conservation ou la préservation présenteun intérêt général. Cette forêt constitue le premier massif forestier du Val d'Oise en termes de fréquentation avec quatre à cinq millions de visiteurs par an. Poumon écologique majeur de la région, lieu prisé pour les promenades, le sport et les loisirs, c'est aussi un endroit où la faune et la flore sont méticuleusement  Le classement apporte la garantie de conservation de l’intégrité des milieux forestiers et interdit tout changement de la destination forestière des lieux. l garantit aussi la gestion durable du patrimoine forestier et la qualité de vie pour les citadins.

Concernant l’exploitation du gypse - le sous-sol de la forêt de Montmorency abrite la plus grande réserve de gypse d’Europe - si elle ne peut être remise en question, le classement permettra de mieux contrôler le remblaiement et d’écarter définitivement toute possibilité d’exploitation à ciel ouvert. Comme le soulignait Didier Christin lors du Conseil municipal du 16 octobre dernier, «une forêt protégée par un classement présente une image attractive en terme de qualité de l’environnement et constitue una tout pour le développement local. Source: Dans ma ville.
 

en Forêt domaniale de Montmorency. Chaque arbre planté représente un bébé né en 2007 et habitant l'une des 6 communes de la Communauté d'Agglomération.

Les jeunes enfants pourront ainsi voir grandir un arbre qui s'enracinera avec eux sur le territoire. Le chêne sessile est, à terme, un grand arbre de 20 à 40 m de haut, à feuillage caduque. Il a une longévité de 500 à 1000 ans et fructifie vers l'âge de 60 ans.

Au fil des naissances, Val-et-Forêt aidera, à son échelle et dans le cadre de sa compétence Environnement, au reboisement et au réaménagement de la Forêt de Montmorency, premier massif boisé d'importance au nord de Paris.

L'inauguration de la parcelle et des 1234 chênes aura lieu mardi 16 décembre 2008 à 10h30, en Forêt de Montmorency.