Bienvenue

Décidée en 2012, mais non appliquée, la réintroduction d'une paire de loups et d'une paire d'ours en forêt de Montmorency va finalement se faire. Devant l'accroissement incessant des sangliers que les forestiers n'arrivent pas à maîtriser, Philippe Martin, ministre de l'écologie et du développement durable en a pris la décision la semaine dernière, avec le soutien des Verts.