Bienvenue

C’est une génération de prêtres qui a été ordonnée peu après le Concile et dont la doctrine, la prédication, les prises de position s’inspirent de « l’esprit du Concile ». Ils sont progressistes, de gauche, et peu soucieux de savoir si ce qu’ils professent est compatible avec la doctrine sociale de l’Eglise et son dogme. Ils sont en civil, contrairement aux jeunes prêtres de la génération Jean-Paul II et Benoît XVI qui sont en clergyman et certains en soutane.
 
Ces prêtres postconciliaires n’ont pas changé. Indulgents pour les engagements politiques contraires à la foi catholique, ils sont intransigeants pour ceux qui militent à droite. Leur volonté de ne pas condamner, de dialoguer, de comprendre, de tolérer, s’évanouit soudain. Le « cléricalisme » qu’ils stigmatisent comme une tare de l’avant Concile, où, paraît-il, régnait le triomphalisme, refait surface dans leur attitude. En effet, ils veulent imposer à leurs ouailles leur option politique en s’appuyant sur leur aura cléricale....

 
"On ne peut pas faire une révolution uniquement dans la matière, il faut la faire dans les esprits. Or on a fait la révolution essentiellement politique, mais pas la révolution morale et spirituelle. Et donc on a laissé le moral et le spirituel à l'Eglise catholique. Donc il faut remplacer ça. [...] On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. Comme on ne peut pas non plus acclimater le protestantisme en France comme on l'a fait dans d'autres démocraties, il faut inventer une religion républicaine. ".....

...L’apparente faillite de l’institution ecclésiastique en Occident, dévorée par la sécularisation, s’accompagne d’une montée, faible en nombre absolu mais d’une importance considérable du point de vue relatif, d’un « nouveau catholicisme » de couleur nettement plus classique et même traditionnelle, caractérisé par sa jeunesse, des vocations, des familles en nombre et nombreuses, des lieux éducatifs, etc...

"Monsieur le Maire,

Je viens de faire connaissance avec l'église Saint Nicolas magnifiquement restaurée par la Ville à l'occasion de la nouvelle messe implantée au Plessis-Bouchard par le curé de la paroisse....

 
Depuis, nous savons qu'il a été frappé à la tête et blessé. Des photos sont visibles sur internet.
Après avoir rendu un bref hommage à Benoît XVI pour son courage ou son humilité, la plupart des commentateurs ajoutent qu’à la faveur de cette abdication son successeur devrait rompre avec le conservatisme des derniers hôtes du Vatican et, « enfin », se réconcilier avec la « modernité ».

Ceux qui, doctement, nous exposent cela et qui, du haut de leur incompétence polyvalente, savent mieux que le pape ce qu’il convient de faire pour le bien d’une Eglise dont, par ailleurs, ils se soucient comme d’une guigne, ignorent que leur « remède » a déjà été expérimenté....

L'Église inaugure le temps du Carême par l'imposition des Cendres qui se fait le mercredi des Cendres. Les Cendres, en effet, dans la Sainte Écriture sont l'emblème de l'humilité, de la pénitence et du néant de l'homme.

cendres4_pain_eau.jpgAvant la messe, le célébrant bénit solennellement des cendres qui proviennent ordinairement de la combustion des rameaux bénits l'année précédente, le dimanche des Rameaux. Puis il impose les cendres sur le front des fidèles, en faisant un signe de croix et en prononçant les paroles: " Souviens‑toi, homme, que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. "

Le Carême, qui va suivre le mercredi des Cendres et durer 40 jours, est un temps de jeûne et d'abstinence, institué pour préparer par la pénitence à la grande fête de Pâques.

Le Plessis-Bouchard:  Messe traditionnelle latine et grégorienne à l'église Saint Nicolas (en face de la mairie) ce dimanche 20 janvier 2013 à 18h.
Chapelet à 17h20.        Renseignements:   09 50 41 10 14   -   06 63 90 51 17 

Le père Damien, qui a quitté St Leu la Forêt pour la paroisse de Villiers-le-Bel, a passé le 25 décembre à l’hôpital. Il a été violemment agressé à la fin de la messe de Noël par une paroissienne "très investie" dans la paroisse et "très autoritaire".

 

  Belles interprétations de "Minuit, Chrétiens !"



Nana Mouskouri




La Frégate, chorale de PORNIC