Bienvenue

Cardinal SarahLe cardinal Sarah, qui vient de publier avec Nicolas Diat « La Force du silence » aux Éditions Fayard, était en France pour quelques jours. Boulevard Voltaire l’a rencontré. Une belle voix d’église comme on aimerait en entendre plus souvent. Une belle âme à écouter d’urgence…

"Vous savez, la plus grande inquiétude c’est que l’Europe a perdu le sens de ses origines. Elle a perdu ses racines. Or, un arbre qui n’a pas de racines, il meurt. Et j’ai peur que l’Occident meure. Il y a beaucoup de signes. Plus de natalité. Et vous êtes envahis, quand même, par d’autres cultures, d’autres peuples, qui vont progressivement vous dominer en nombre et changer totalement votre culture, vos convictions, vos valeurs. Il y a également, voyez-vous, cette angoisse qu’il n’y a que la technique, que l’argent qui compte. Il n’y a pas d’autre valeur…"