Bienvenue

50x150 egliseLa ville de Saint-Leu-la-Forêt, après avoir restauré l'intérieur de l'église, puis l'extérieur, vient maintenant d'offrir à ce beau bâtiment un parvis digne de cet ensemble architectural. Le trottoir qui borne la sortie de l’église a été nettement élargi pendant l’été pour laisser place à l’espace nécessaire à la sortie des offices, des cérémonies et pour un stationnement dédié aux convois funéraires.

Nous espérons voir le clergé faire maintenant son devoir à son tour :
- remettre en place un autel digne de ce nom, le magnifique ancien autel, inscrit à l'inventaire communal, ayant été retiré par le clergé de l'époque "du passé, faisons table rase" sans l'autorisation écrite du conseil municipal, pourtant légalement indispensable, pour installer l'horrible autel soixante-huitard qui trône encore dans l'église,
- offrir aux saintloupiens les offices du culte catholique en vue desquels la commune affecte au curé l'usage du bâtiment, c'est-à-dire non seulement le rit romain ordinaire, mais aussi le rit romain extraordinaire, plus connu sous l'expression "messe traditionnelle latine et grégorienne".

Pour l’Eglise catholique, en application de la loi de 1905 et des règles d’organisation propres à ce culte, l’affectataire est le curé desservant l’église (ou les églises) de la paroisse, nommé par l’évêque du diocèse territorialement compétent et chargé de régler l’usage des lieux de manière à assurer aux fidèles la pratique de leur religion.
Or à Saint-Leu-la-Forêt, les fidèles catholiques ne peuvent entendre la messe catholique traditionnelle et sont obligés d'aller ... ailleurs.

A Saint-Leu, concernant l"église, le Maire a fait bien fait son devoir. Nous attendons que le Curé fasse le sien.