Bienvenue

Cette combattante infatigable "remet ça", avec de nouvelles précisions. C'est absolument terrible, et la présentation, qui appelle à un combat de la même ampleur que celui contre l'anti-mariage, est remarquable.

Mme Farida Belghoul réussit à mettre en lumière ce que certains veulent nous cacher pour mieux l'imposer. ==>>  A voir absolument !  <<==

Les associations comme la nôtre, soucieuses d'écologie, et en l'occurence d'écologie familiale, se donnent la mission d'informer les parents, de les appeler à la plus grande vigilance sur ce qui se passe à l'école, de les encourager à la résistance contre les idéologies qui veulent détruire la famille.
 

Le but poursuivi par les promoteurs de la théorie du genre est de détruire, sous les oripeaux d’une notion d’égalité dévoyée, le modèle de référence basé sur l’altérité homme-femme et sur la différenciation sexuelle. Corps et culture sont découplés, dissociés dans une schizophrénie intellectuelle : toute différence est niée, le corps refusé. Dérive marxiste dont le but est de faire voler en éclat la famille, taxée de « traditionnelle », et de la remplacer par l’Etat-Mère égalitariste qui s’occupe de tout, nivelle tout…   Vigie des familles.

L’école française n’est plus un moyen de promotion sociale. La démagogie et l’utopie « pédagogiste » l’ont mise en situation d’échec. L’enquête PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) menée tous les trois ans par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) donne de mauvaises notes au système scolaire français…

La création d’écoles libres est en nette progression. En 2013, la Fondation pour l’école a recensé 37 nouvelles écoles  en France !

Mais créer son école n’est pas toujours chose aisée. La Fondation pour l’école organise donc depuis plusieurs années des sessions de formation des créateurs. Cette année, la formation aura lieu du jeudi 16 au samedi 18 janvier 2014 à Paris VIIè.

Demande obligatoire du dossier d’inscription par courriel à 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . La formation est limitée à 30 créateurs. En cas de surnombre, la Fondation pour l’école retiendra les dossiers d’inscription des projets les plus aboutis et les plus porteurs, en tenant compte de l’ordre d’arrivée. Clôture des inscriptions le 15 décembre 2013.
L’échec du dénommé « système éducatif français », c’est avant tout l’échec de ce que la gauche appelle « l’école de la république », c’est-à-dire l’école qu’elle a idéologiquement et administrativement confisquée depuis plus d’un siècle.... 

Ce n’est pas dans les décombres idéologiques des vieilles divagations soixanthuitardes que l’on pourra rebâtir l’école de la France, mais dans le respect de son identité et des valeurs universelles....


La Fondation pour l’école a recensé 37 créations d’écoles indépendantes en France en 2013. Il y en avait déjà eu 35 en 2012 et 31 en 2011. Leur nombre ne cesse de croître ! Le cru 2013 est très varié, si quasiment la moitié sont des écoles de pédagogie Montessori, les autres sont d’inspirations très différentes. 
Lorànt Deutsch, auteur d'un livre d'histoire sur Paris et d'un second sur la France (Hexagone, Ed. Michel Lafont) est interdit de tournée des écoles pour parler histoire. Son crime : sa vision de l'Histoire de France, qui n'est pas conforme à la doxa marxiste.

La mairie de Lézignan-Corbières, dans l’Aude, a décidé de servir le même repas à tous les enfants de sa cantine scolaire. La cause : ses services n’arrivent plus à répondre aux demandes spéciales, a-t-on appris aujourd’hui de source municipale. Le directeur général des services de cette ville de 10.000 habitants a déclaré que la municipalité était tenue, "en application de l’égalité de traitement des usages et du principe de laïcité, de servir le même repas aux enfants sans tenir compte des régimes alimentaires dictés par des considérations religieuses"

Mise au placard après Mai 68, la blouse d’écolier fait son retour. En France, une quarantaine d’écoles primaires privées ont réinstauré son port obligatoire, notamment pour atténuer les différences sociales entre les enfants.

"Pour bâtir sa nouvelle société et forger un nouvel homme, le gouvernement est résolu à faire de l’école un lieu de (ré)éducation morale et de l’enseignement un moyen d’endoctrinement des nouvelles générations."

Nous sommes à la veille d’un affrontement majeur pour défendre la liberté de conscience des enfants et de leurs parents. 

Le ministre de l’Éducation nationale nous a prévenus dans son livre-programme Refondons l’école : « Il appartient à l’école de produire un individu libre, émancipé de toutes les tutelles – politiques, religieuses, familiales, sociales ». Comme il l’annonçait dès 2008 dans une vidéo édifiante mise en ligne sur le site de son éditeur, il s’agit par l’école d’accomplir la Révolution française qui n’est pas encore achevée. Vincent Peillon voit dans l’éducation sexuelle, la promotion des identités de « genre » et l’imposition d’une morale laïque le fer de lance de la révolution spirituelle et intellectuelle.

Au début de cette année scolaire 2013-2014, nous devons prendre la mesure des dangers qui nous attendent et nous organiser pour résister.  

Source Pierre-Olivier Arduin dans La Nef  

Pour protéger vos enfants, devenez Parents-délégués. C'est une première étape.... 

Dès septembre, plusieurs milliers d'élèves vont servir de cobayes pour une expérimentation menée dans 500 écoles en vue de propager la théorie du genre. Un rapport publié par l'Inspection générale de l'éducation nationale remis au ministre Vincent Peillon, demande que « les stéréotypes de genre soient déconstruits et mis à distance », notamment en primaire.
 
La théorie du genre sera bien, malgré les dénégations de certains ministres et de certains médias, un dossier prioritaire de la politique gouvernementale. Cette offensive profondément subversive prendra différentes formes. ...

Ce qu'il faudra éviter à Saint-Leu l'année prochaine:  l'expérience de Paris...