Bienvenue

Réunir Saint-Leu se plaint de la vigueur renouvelée du culte de Jeanne d'Arc, négligé pendant des décennies. Réunir Saint-Leu déplore qu'elle soit "mise à toutes les sauces politiques. Et c’est bien cela qui est gênant."

http://www.reunirstleu.fr/mais-quont-ils-tous-avec-jeanne-darc/#comment-775

Cette critique est-elle bien justifiée ?  On ne sait d'ailleurs pas qui l'association regrette de voir ici à nouveau célébrée. Est-ce la femme politique que la Chambre des Députés et le Sénat ont honorée en 1920 par une loi créant cette seconde fête nationale le 8 mai ou est-ce la sainte de la Patrie canonisée par l'Eglise ?

Mais finalement peu importe. Est-ce bien opportun au moment où la France est en guerre de regretter qu'une femme héroïque, symbole de la Résistance de la nation à l'envahisseur, soit reconnue et célébrée par de très nombreux responsables politiques ?

Réunir Saint-Leu constate que depuis 1840, de nombreux français, de nombreuses sensibilités politiques, se sont retrouvées autour du nom, de la vie et de la célébration de Jeanne d'Arc, une véritable femme politique. Au fond, Jeanne d'Arc réunit aujourd'hui autour d'elle ce que Réunir Saint-Leu voudrait faire avec les saint-loupiens !  Si Réunir Saint-Leu y réfléchissait vraiment, ils déclareraient Sainte Jeanne d'Arc patronne de leur association... Elle les aiderait à réunir Saint-Leu.